RemonterDescendre
 

Ça va attirer les rats et s'ils te mordent, ils vont attraper la rage - Slavina

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Nina Sykes
Nina SykesSTAFF
Messages : 1581
Date de naissance (rp) : 05/08/1992
Localisation (rp) : Un loft récemment acquis avec Slavenko
Emploi (rp) : Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Statut civil (rp) : Fiancée en reconstruction
Life :

Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
40/1000  (40/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Mer 3 Oct - 12:26




Ça va attirer les rats et s'ils te mordent, ils vont attraper la rage

Sarajevo - 00h28

Bordel de merde ! Je jure en raccrochant, fourrant le téléphone dans la poche intérieure de ma veste avec agacement. Je lève la main à l'attention de Branko, un jeune qui me suit partout comme un caniche, pour qu'il referme la bouche qu'il venait d'ouvrir pour parler. Bon Dieu faites qu'il se taise ! Je retourne au QG. Déjà, je tourne les talons quand il balbutie : Est-ce que je... Je tourne la tête, le foudroyant du regard : Evidemment ! Il pensait sérieusement rester là les bras ballants ? Je ne sais pas pourquoi Jelenko m'a collé ce nouveau dans les pattes, mais c'est pas un cadeau !

On reprend rapidement la bagnole pour traverser la ville et rejoindre le Pussynight. Sur le trottoir s'attardent encore quelques curieux, d'autres clients qui semblent effarés, complètement déboussolés et je les ignore en passant devant Damir qui m'attendait à l'entrée. Malgré les lumières encore tamisées -pourquoi est-ce que personne n'a rallumé cette putain de salle ?- je vois parfaitement l'étendue des dégâts. Les tables renversées, les éclats de verre, les impacts de balles et oh... Les taches de sang sur le sol. Assise sur une banquette, le visage baigné de larmes, l'une des filles est visiblement blessée mais quelqu'un est déjà en train de s'occuper d'elle.

Je me fraie un chemin parmi les Tigrovi qui s'agitent encore, les talons de mes bottes claquant sur le sol en résonnant désagréablement à présent que la musique est éteinte. Je repère Slavenko et c'est vers lui que je vais puisqu'il est celui qui m'a appelée pour me prévenir. Qu'est-ce qu'il s'est passé ?


_________________
Il faudrait réparer mais où trouver le courage, de refaire une santé à ce corps, cette cage. Il y a certains maux dont on ne guérit pas, qu'on guette sous la peau lorsqu'ils dorment là.
Slavenko Drazavic
Slavenko DrazavicSTAFF
Messages : 1782
Date de naissance (rp) : 12/04/1978
Localisation (rp) : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Emploi (rp) : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Statut civil (rp) : fiancé à son ex-femme
Life : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'unique amour de sa vie


Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
85/1000  (85/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Ven 5 Oct - 10:29
Au bruit des talons qui claquent sur le sol, je lève le nez pour voir Nina Sykes approcher de moi. J'essaye de ne pas broncher alors que Vuk me rafistole le flanc. Mon regard sombre se pose sur la silhouette à laquelle je dois aujourd'hui obéir. Je ne sais pas ce qui a poussé mon commandant de père à nommer l'Américaine lieutenant, et si vite. A sa décharge, elle parle bien le serbe. Les rumeurs les plus folles circulent sur elle, je ne sais pas dans quelle mesure elles sont vraies. Est-ce qu'elle est vraiment croate ? Je dois admettre en tout cas qu'elle a un sacré chien surtout dans cette tenue pseudo-militaire. La veste cintrée met en valeur ses formes mais j'essaye d'éviter de me focaliser là dessus. C'est déjà assez gênant de trouver son supérieur bandant, non ? Le gamin est derrière elle et je me demande s'il a du boulot "en nature" ! Auquel cas j'envierais sa place. Je tressaille quand Vuk me recoud un coup de couteau pris dans la baston, mais je serre les dents, au moins ça me distrait de mes pensées libidineuses inappropriées.

J'ai un geste dubitatif de la main à la question de mon lieutenant à qui je réponds du mieux possible. "Une descente de Black Blocs, mais vu comme ils étaient armés, j'ai pas l'impression que c'était des "vrais". J'pense qu'ils étaient d'une autre faction peut-être bien.... des SDS. Ils sont venus pas foutre le bordel, mais attaquer, faire des dégâts. Ratko est mort. Ils ont choppé deux filles aussi, 'sont partis avec... On en a abattu deux, et on a un prisonnier."

_________________
Nina Sykes
Nina SykesSTAFF
Messages : 1581
Date de naissance (rp) : 05/08/1992
Localisation (rp) : Un loft récemment acquis avec Slavenko
Emploi (rp) : Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Statut civil (rp) : Fiancée en reconstruction
Life :

Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
40/1000  (40/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Ven 5 Oct - 10:53
​​
J'ai un rapide regard pour la blessure que Vuk est en train de recoudre, ça n'a pas l'air grave, le slave ne semble pas dans les vapes, il se tient droit, encore sous le coup de l'adrénaline j'imagine. Non pas que je n'ai pas de compassion pour ces hommes mais c'est lui qui m'a contactée et on a de plus grosses emmerdes à gérer qu'un coup de couteau mal placé, blessure dont il doit de toute façon avoir l'habitude. Derrière moi, j'ai l'impression de pouvoir sentir le souffle de Branko sur ma nuque et putain, ce môme me file les jetons. Je me tourne vers lui, agite la main en direction de la banquette. Va voir comment va Ana. Ana, la pute en train de chialer. Comme ça il me laisse tranquille juste cinq putains de minutes. Sérieusement, le matin quand je me réveille je m'attends presque à le voir planté devant mon pieu !

Je prends note des informations qu'il me donne et c'est plus grave que je ne le pensais. Je m'attendais à des dégâts matériels, humains peut-être mais pas à cette prise d'otage ridicule. Des putes en plus ! Je reste de marbre à l'annonce de la perte d'un des nôtres, si la nouvelle ne me laisse pas indifférente je ne le connaissais que peu et elle ne me touche pas personnellement, j'ai appris depuis longtemps à dissimuler mes émotions. Faut qu'on les récupère. Plus pour une question de principe, d'ailleurs, on ne peut pas laisser ces types se barrer avec deux des nôtres, qu'elles soient putes ou pas elles sont sous notre protection. Le prisonnier, il est où ?


_________________
Il faudrait réparer mais où trouver le courage, de refaire une santé à ce corps, cette cage. Il y a certains maux dont on ne guérit pas, qu'on guette sous la peau lorsqu'ils dorment là.
Slavenko Drazavic
Slavenko DrazavicSTAFF
Messages : 1782
Date de naissance (rp) : 12/04/1978
Localisation (rp) : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Emploi (rp) : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Statut civil (rp) : fiancé à son ex-femme
Life : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'unique amour de sa vie


Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
85/1000  (85/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Ven 5 Oct - 11:09
Le SDS - Srpska Demokratska Stranka l'autre parti serbe, des alliés autant que des rivaux. Si j'osais dire encore plus extrémistes. Avant c'est à eux qu'on était affilié. Mais ça fait une grosse dizaine d'années qu'on est passé au SNSD et à Dodik. En gros, pour la faire brève, ça ne laisse rien présager de bon. Pour les filles, je suis d'accord avec elle, ils les ont pris pour s'amuser mais c'est une question de principe, peu importe l'état dans lesquelles ont les récupère. Je suis machinalement Bratko du regard en dissimulant un sourire amusé.


"Il est dans la salle de bain." La Salle de Bain. Avec les majuscules c'est la salle de torture. Une ancienne salle de bain toute carrelée avec une bonde et de quoi nettoyer grande eau. Je lève le regard vers Vuk pour lui intimer silencieusement de finir vite. Il colle le pansement auto-collant à même ma peau et je peux me lever. J'attrape mon tee-shirt ensanglanté et je le remets précautionneusement en précédant ma cheffe vers ladite salle de bain. J'allume une clope en chemin, pousse la porte du local où se trouve le prisonnier et je me pousse pour laisser entrer Sykes. Je ne sais pas si je dois l'accompagner plus loin, j'attends ses instructions.

_________________
Nina Sykes
Nina SykesSTAFF
Messages : 1581
Date de naissance (rp) : 05/08/1992
Localisation (rp) : Un loft récemment acquis avec Slavenko
Emploi (rp) : Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Statut civil (rp) : Fiancée en reconstruction
Life :

Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
40/1000  (40/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Ven 5 Oct - 11:43
​​
Je hoche la tête, je m'en doutais un peu. Généralement c'est là-bas qu'on les envoie d'office, mais ça dépend aussi de son état. Il m'a dit qu'on avait un prisonnier, pas qu'il n'était pas amoché ou en état de parler... Si je m'efforce, depuis tout à l'heure, de maîtriser mes émotions, je laisse la colère reprendre ses droits parce que je vais en avoir besoin pour faire parler cet homme. Contrairement à certains des Tigrovi, je n'ai pas la torture dans le sang et ce n'est jamais une partie de plaisir pour moi. Je me plie à l'exercice sans jamais broncher, autrement croyez-moi je n'aurais jamais obtenu ce poste, mais je préfère laisse ça à d'autres. Seulement je ne peux pas me le permettre. Parce que pour ces hommes je suis une Américaine, étrangère sur leur territoire, et en prime je suis une femme. Même si depuis le temps que je les connais la plupart me respectent, certains remettent encore en cause ma place et mon autorité et je n'obtiendrais leur respect qu'en me salissant les mains.

Je fais signe à Slavenko qu'il peut entrer s'il le veut, je n'ai pas besoin de lui à l'intérieur mais sa présence ne me dérange pas, et je baisse les yeux sur le type qu'on a capturé. Ok, il est déjà mal en point, ça va me faciliter la tâche. Au départ, c'est Slavenko qu'il regarde, forcément, et il ose se marrer quand il réalise que c'est moi qui vais m'occuper de lui. Parfait, c'est juste la motivation dont j'avais besoin.

Le type ne devait pas avoir l'habitude, ou bien il ne faisait pas partie du SDS depuis longtemps, parce que j'obtiens les infos en une quinzaine de minutes seulement. Disons que sa loyauté est douteuse. J'essuie mes mains pleines de sang sur une serviette mais mon haut est taché aussi. J'me changerais plus tard, j'ai comme l'impression qu'on n'a pas fini de se salir. J'ai bossé avec Jelenko et Mirko souvent, et longtemps, mais je ne suis à Sarajevo que depuis quelques semaines alors je demande au slave : Grbavica, c'est vers le stade non ?


_________________
Il faudrait réparer mais où trouver le courage, de refaire une santé à ce corps, cette cage. Il y a certains maux dont on ne guérit pas, qu'on guette sous la peau lorsqu'ils dorment là.
Slavenko Drazavic
Slavenko DrazavicSTAFF
Messages : 1782
Date de naissance (rp) : 12/04/1978
Localisation (rp) : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Emploi (rp) : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Statut civil (rp) : fiancé à son ex-femme
Life : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'unique amour de sa vie


Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
85/1000  (85/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Ven 5 Oct - 19:12
​​
J'entre après Sykes et je referme l porte. Je ne m'en mêle pas puisqu'elle ne me demande pas de me salit les mains. Pourtant mon père me laisse souvent m'en charger, il parait que je suis doué pour ça. Torturer. Je m'appuie contre le mur et je continue à fumer en admirant l'efficacité de l'Américaine. Vous savez quoi ? Je la trouve sexy avec le sang qui la macule et cette débauche de démonstration de pouvoir. Je crois que le prisonnier ne partage pas mon avis !

"Ouai c'est ça, entre la Miljacka et la frontière de la RS. C'est un aurtier plutôt serbe là bas..." Ce qui avec ce qu'a balancé le type qui parle serbe sans accent, confirme qu'on n'a affaire à des gens de notre ethnie. Moi aussi je trouve qu'il a parlé vite, très vite et mon visage s'orne d'une grimace de mépris éloquente même si je me méfie. Est-ce que c'est un piège tendu ? Un appât ? Les deux filles chopées, ce gars qu'o laisse en arrière, ma paranoïa galopante refait surface mais j'ai toujours eu un très bon instinct. Sans lâcher l'épave des yeux, pour voir sa réaction, je balance à mon lieutenant. "ça pue le piège"

Je hausse les épaules d'un air fataliste, je sais déjà que ça nous empêchera pas d'y aller bien au contraire. Mais le savoir fait pas de mal pour se préparer, s'équiper et s'armer correctement. "On y va Lieutenant ?" Je pose la question parce que je veux en être, je ne veux pas rester sur la touche pour un petit bobo.


_________________
Nina Sykes
Nina SykesSTAFF
Messages : 1581
Date de naissance (rp) : 05/08/1992
Localisation (rp) : Un loft récemment acquis avec Slavenko
Emploi (rp) : Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Statut civil (rp) : Fiancée en reconstruction
Life :

Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
40/1000  (40/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Ven 5 Oct - 20:03
J'acquiesce, plutôt satisfaite de ne pas m'être trompée sur la localisation, même si je ne connais pas suffisamment bien le quartier pour mener seule l'opération, j'en suis consciente. Je suis d'accord avec Slavenko, c'est trop facile pour ne pas être étrange et ouais, ça pue le piège. Le problème c'est qu'on n'a pas vraiment le choix, il va bien falloir qu'on y aille ne serait-ce que pour savoir ce qu'ils nous veulent. On ressort de la Salle de Bain, laissant le type derrière nous sans se préoccuper de son sort pour le moment. On verra en fonction de comment se déroule la mission.

J'arque un sourcil en baissant les yeux sur son flanc, et le tissu taché de sang de son tee-shirt. Sa blessure me pose problème mais je relève les yeux pour chercher son regard et il semble sûr de lui. C'est un grand garçon, je pars du principe qu'il sait ce qu'il fait. Ok. Qui est-ce qu'on peut emmener ? Je pose la question non seulement parce qu'il connaît bien ces hommes, mais surtout parce que je ne sais pas qui est blessé suite à la descente et qui est en état de nous suivre.


_________________
Il faudrait réparer mais où trouver le courage, de refaire une santé à ce corps, cette cage. Il y a certains maux dont on ne guérit pas, qu'on guette sous la peau lorsqu'ils dorment là.
Slavenko Drazavic
Slavenko DrazavicSTAFF
Messages : 1782
Date de naissance (rp) : 12/04/1978
Localisation (rp) : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Emploi (rp) : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Statut civil (rp) : fiancé à son ex-femme
Life : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'unique amour de sa vie


Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
85/1000  (85/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Ven 5 Oct - 21:00


Je suis bien content qu'elle ne cherche pas à me faire rester ici en me disant que je suis blessé. Je veux participer à la mission. "Cvetko, Cam, Andrej, Tomi... Tu veux prendre combien de gars ?" C'est difficile à estimer, ils ont déboulé ici au cœur de notre repaire à dix, douze, je pense qu'il faut au moins qu'on soit autant que ça. "Je vais les rassembler." Autant faire dans l'efficace, elle choisira après sur le tas. Je file dans la salle à coté, c'est un désastre, Ana qui chouine toujours avec Branko dans les pattes, les hommes qui râlent, se font recoudre, gronde. En fonction de l'état de chacun, je trie une dizaine d'hommes sur le volet pour les amener près du baby foot qui est non loin du bureau du QG.

On se regroupe, on s'équipe, déjà au taquet, l'adrénaline revenant en même temps que l'impatience à se venger, nos regard braquer sur celle qui va mener l'opération.



_________________
Nina Sykes
Nina SykesSTAFF
Messages : 1581
Date de naissance (rp) : 05/08/1992
Localisation (rp) : Un loft récemment acquis avec Slavenko
Emploi (rp) : Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Statut civil (rp) : Fiancée en reconstruction
Life :

Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
40/1000  (40/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Sam 6 Oct - 8:57
Je fronce les sourcils, réfléchissant silencieusement. Emmener des gars c'est forcément prendre le risque qu'ils soient blessés, d'un autre côté si on se jette à deux dans la gueule du loup on a peu de chance de s'en sortir. Une dizaine. Ceux qui peuvent venir. Je le laisse filer pour faire le tri de ceux qui sont en état de participer, entre temps je reçois un message de Jelenko qui est bien-sûr déjà au courant de ce qu'il se passe. Je lui transmets les informations que j'ai, pour qu'il sache à quoi s'en tenir, mais il n'est pas en ville pour nous prêter main forte et de toute façon c'est pour ce genre de choses que je suis ici.

Je m'équipe lourdement moi aussi, comptant mentalement le nombre d'hommes que j'ai à disposition. C'est mieux que ce à quoi je m'attendais. Quand je suis prête, je retourne naturellement voir Slavenko, on ne peut pas dire que mon ego m'empêche de faire mon taf correctement et je sais quand mes hommes ont plus d'infos que moi. J'connais pas du tout le coin où on va, tu montes avec moi, tu vas m'guider. Et me prévenir si je fais une connerie ou s'il a une meilleure idée. Je me redresse pour m'adresser aux autres. Ils doivent savoir qu'on vient alors on s'bouge. La seule chose qu'on peut espérer, c'est qu'ils ne nous attendent pas si tôt.


_________________
Il faudrait réparer mais où trouver le courage, de refaire une santé à ce corps, cette cage. Il y a certains maux dont on ne guérit pas, qu'on guette sous la peau lorsqu'ils dorment là.
Slavenko Drazavic
Slavenko DrazavicSTAFF
Messages : 1782
Date de naissance (rp) : 12/04/1978
Localisation (rp) : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Emploi (rp) : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Statut civil (rp) : fiancé à son ex-femme
Life : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'unique amour de sa vie


Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
85/1000  (85/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Lun 8 Oct - 14:41

"ouaip" j'obéis à l'Américaine, un peu surpris qu'elle me choisisse quand elle se coltine Bratko depuis qu'il est arrivé. Je m'équipe rapidement en armes, j'enfile un kevlar, et je grimpe dans la caisse en m'octroyant le siège conducteur. "je prends le volant, c'sera plus simple" Mieux vaut jouer les chauffeurs, je connais bien la ville, ses raccourcis et où les flics trainent. En chemin j'explique à Sykes assise près de moi, assez près pour que son odeur me parvienne. Sa présence me trouble d'une façon étrange que je chasse en me focalisant sur l'action à venir et en allumant une clope. Je réfléchis à haute voix en roulant "J'pense qu'ils sont dans les tours. Y a des caves à putes et des squats. C'est l'endroit parfait pour se planquer. Ça va pas être du gâteau parce qu'on en entre en guérilla urbaine. Le pire c'est s'ils ont un sniper. Faut qu'on se gare à un abri, un parking couvert... On pourrait se foutre dans le parking du stade mais ça fait loin... Hummm... ou alors. Je crois que y a une supérette avec un parking souterrain. Ça doit être plus près des tours..."




_________________
Nina Sykes
Nina SykesSTAFF
Messages : 1581
Date de naissance (rp) : 05/08/1992
Localisation (rp) : Un loft récemment acquis avec Slavenko
Emploi (rp) : Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Statut civil (rp) : Fiancée en reconstruction
Life :

Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
40/1000  (40/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Lun 8 Oct - 15:43
​​
Je ne le dis pas parce que je ne voudrais pas que Slavenko aille moufter à son père que je me plains -ouais je me méfie quand même- mais si je dois me coltiner Branko encore une soirée de plus je vais me jeter du haut d'un pont. J'ai besoin d'un break, là. Et surtout j'ai besoin d'un homme à mes côtés pour cette mission, entendez par là un adulte capable de me conseiller, de prendre des décisions et des initiatives et non pas un gamin qui balbutie dès qu'il doit aligner deux mots. Le pire c'est que je l'ai vu avec les autres, les mecs, et il n'est pas comme ça ! Je crois que je l'intimide et/ou que je lui plais, ce qui le rend particulièrement agaçant quand il est dans les parages.

Je laisse le volant au fils Drazavic sans problème et une fois équipée comme les autres, je monte à mon tour dans la bagnole, deux autres gars montant à l'arrière, les autres dans d'autres voitures. Je pique une clope à mon voisin sans lui demander la permission, et j'écoute attentivement ses réflexions. J'te fais confiance, j'te l'ai dit, j'connais mal le coin. Si t'penses que le parking d'la supérette est plus sûr, on s'fout là-bas. Il faut vraiment que je demande aux gars de me faire visiter la ville correctement, c'est-à-dire pas comme à une touriste. J'ai un sourire amusé en lui jetant un regard en biais. Et puis nous aussi on a un sniper à c'qu'il paraît, mh ?


_________________
Il faudrait réparer mais où trouver le courage, de refaire une santé à ce corps, cette cage. Il y a certains maux dont on ne guérit pas, qu'on guette sous la peau lorsqu'ils dorment là.
Slavenko Drazavic
Slavenko DrazavicSTAFF
Messages : 1782
Date de naissance (rp) : 12/04/1978
Localisation (rp) : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Emploi (rp) : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Statut civil (rp) : fiancé à son ex-femme
Life : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'unique amour de sa vie


Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
85/1000  (85/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Lun 8 Oct - 16:00
A sa remarque, un sourire illumine brièvement mes traits. J'aimais être sniper durant la guerre même si ça a été l'histoire d'une petite année, quelques mois. "Humm oui, mais un sniper au sol c'est moins efficace." Surtout si y en a un en face dans un immeuble. La seule chose que je sais c'est ça : "S'ils en ont un, je peux le traquer."

Aussi bizarre que ça paraisse, on me prend rarement pour me mettre en avant comme elle le fait en me faisant servir de chauffeur ou en me demandant mon avis. Justement parce que je suis le fils de Jelenko et qu'ils ont tous peur que moi et surtout mon père prennent ça pour la lèche. On me laisse dans le gros de la meute, en bon soldat et jusqu'à ce soir ça m'allait très bien. Je n'ai pas de velléité à prendre des responsabilité, à briller non plus, mais ce soir, j'ai envie de plaire au Lieutenant et c'est choquant de m'en rendre compte ! Mon visage se ferme, mon sourire s'évaporant, je me fais l'effet d'être un Bratko et je me filerais bien une claque. Je dissimule cet accès d'humeur sous un ton bref. "On arrive à la supérette. Les immeubles avec les caves sont vers l'ouest en sortant du parking. On devrait chopper un petit dealer au pied d'une tour et le faire parler." "

On s'embarque dans le parking, l'autre camionnette se garant près de nous. On descend et je récupère mon fusil en attendant les ordre du Lieutenant. Je ne sais pas si elle va me lâcher pour vérifier si on a un sniper ou si elle va me garder à ses cotés pour la diriger, ou une autre option de son choix !



_________________
Nina Sykes
Nina SykesSTAFF
Messages : 1581
Date de naissance (rp) : 05/08/1992
Localisation (rp) : Un loft récemment acquis avec Slavenko
Emploi (rp) : Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Statut civil (rp) : Fiancée en reconstruction
Life :

Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
40/1000  (40/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Lun 8 Oct - 16:08
​​
Je hausse les épaules. C'est plus efficace que pas d'sniper du tout. J'ai appris à tirer au sniper, je sais m'en servir mais ce n'est pas dans ce domaine de compétence que j'excelle, je me débrouille seulement, parce qu'il faut bien que je sache le faire, mais rien de plus. Disons que j'ai appris très vite que je ne serais pas respectée seulement grâce à mon poste. On m'obéit, ça oui, mais j'ai besoin de plus que ça, mon ego si vous voulez le dire comme ça... Le mieux c'est encore de savoir de quoi les types causent, et de comprendre ce qu'ils font. Et le meilleur moyen d'y parvenir c'est encore d'avoir pratiqué, ne serait-ce qu'un peu.

Je ne me rends pas compte que son ton change, simplement parce qu'on approche et que je suis déjà concentrée sur la suite. En plus les humeurs des gars, bon... Je hoche la tête en sortant la première de la bagnole, et une fois qu'il m'a rejoint je reprends : Ok, on se sépare. Vois si tu peux trouver le sniper, j'me charge de trouver un type à faire parler. On peut rester en contact avec les oreillettes, et le type qui est monté à l'arrière de la voiture, Andrej, part avec moi.

On reste savamment à couvert, je ne voudrais pas que le sniper nous trouve en premier, je tiens pas à me faire descendre comme ça. Pourtant, on ne tarde pas à trouver un dealer, ça grouille dans tous les coins par ici, et la vue de nos armes suffit à le faire causer sans trop d'histoires. Quand j'ai obtenu l'info dont j'avais besoin, je préviens les gars.


_________________
Il faudrait réparer mais où trouver le courage, de refaire une santé à ce corps, cette cage. Il y a certains maux dont on ne guérit pas, qu'on guette sous la peau lorsqu'ils dorment là.
Slavenko Drazavic
Slavenko DrazavicSTAFF
Messages : 1782
Date de naissance (rp) : 12/04/1978
Localisation (rp) : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Emploi (rp) : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Statut civil (rp) : fiancé à son ex-femme
Life : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'unique amour de sa vie


Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
85/1000  (85/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Lun 8 Oct - 16:34
​​
Trouver un sniper ce n'est pas si simple. Surtout quand lui est en planque et vous en poste sans savoir où il se trouve. En fait trouver un sniper, c'est un jeu de con. J'avais toujours eu de la chance sur la sniper Alley, mais à l'époque je savais où se poster, où était l'ennemi (en face) et les trucs pour les repérer. Ici je suis au sol et entouré de tours. J'ai beau longer le mur, j'entends le sifflement caractéristique. L'impact me coupe le souffle, bourdonne dans mes oreilles. Dans un réflexe, je me jette au sol, roule sous une bagnole garée là. La balle m'a traversée l'épaule, c'est pas passé loin de la tête. Pour autant que je sache, je suis peut-être en train de crever en trente secondes si l'artère est touchée. Dans l'oreille je souffle juste "Immeuble à une heure, dixième étage, la fenêtre avec les stores fermés." Ouai je l'ai trouvé mais je suis incapable de l'éliminer. Je tente de presser maladroitement la blessure de mon poing, pour contenir l'hémorragie. La douleur est un flash fulgurant qui me traverse et je sombre dans l'inconscience.


_________________
Nina Sykes
Nina SykesSTAFF
Messages : 1581
Date de naissance (rp) : 05/08/1992
Localisation (rp) : Un loft récemment acquis avec Slavenko
Emploi (rp) : Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Statut civil (rp) : Fiancée en reconstruction
Life :

Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
40/1000  (40/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Lun 8 Oct - 18:07
​​
Le temps que Slavenko me prévienne dans l'oreillette, le sniper nous a déjà trouvés et Andrej pousse un glapissement en se prenant une bastos. Merde ! Je bondis sur lui pour nous entraîner à couvert, le faisant basculer au sol dans le même temps, ce qui lui arrache un nouveau grondement à peine étouffé. Que quelqu'un descende ce putain de sniper ! Moi je n'ai pas l'équipement pour, d'une part, mais surtout je ne suis pas du tout au bon endroit pour ça ! Il a un visuel parfait sur nous si on bouge, et nous aucun sur lui à moins de se montrer à découvert. L'ennui, c'est qu'il a le temps de prévenir ses collègues, parce qu'il y a aussitôt de l'agitation dans l'un des immeubles. Quelques lumières s'allument et les premiers tirs se font entendre. Et à partir de ce moment-là, ça part en couilles grave.

​[Petite ellipse de la mort qui maintient le suspense...]​

​Je serre les dents, crispe les mâchoires tandis que Vuk', qui n'a décidément pas chômé aujourd'hui, recoud ma cuisse. ​Mon tee-shirt, poisseux de sang séché, est en lambeaux et dévoile mes épaules, un bout de mon soutif aussi sans que je m'en soucie. Sur le lit en face de moi, le fils Drazavic est encore dans les vapes mais le doc' s'est occupé de lui et je sais qu'il va s'en sortir. Je n'ose pas imaginer ce qu'il serait advenu de moi si j'avais perdu le fils de Jelenko dans une mission. Un autre type occupe le lit adjacent, inconscient lui aussi.


_________________
Il faudrait réparer mais où trouver le courage, de refaire une santé à ce corps, cette cage. Il y a certains maux dont on ne guérit pas, qu'on guette sous la peau lorsqu'ils dorment là.
Slavenko Drazavic
Slavenko DrazavicSTAFF
Messages : 1782
Date de naissance (rp) : 12/04/1978
Localisation (rp) : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Emploi (rp) : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Statut civil (rp) : fiancé à son ex-femme
Life : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'unique amour de sa vie


Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
85/1000  (85/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Lun 8 Oct - 18:42
​​
J'ai repris conscience quand ils sont venus me chercher et puis ils m'ont bougé de sous la voiture et je suis retombé dans les vapes. C'est que ça fait un mal de chien et que mon cerveau dit stop. Pareil quand Vuk a commencé à m'examiner et me soigner. Ma chance c'est que la balle est ressortie, limitant ainsi les dégâts d'ondes de choc et qu'elle n'a pas touché l'artère. J'ai pourtant perdu pas mal de sang et j'ai droit à une transfusion et à un bon paquet de morphine. Le pied.

J'ouvre les yeux au sortir d'un rêve aux allures de souvenirs de la Sniper alley mais quand j'ouvre les yeux, mon premier regard tombe sur mon lieutenant et je veux aussitôt me redresser mais je n'arrive qu'à me soulever avec un grognement. Oops, ça tourne. Putain il a chargé la dose Vuk' et je souris niaisement. Pourtant je remarque le sang sur le tee-shirt, l'épaule dénudée et j'ai un drôle de rush non maîtrisé. C'est d'une voix pâteuse que je dis "Salut" je fais un signe du menton "comment ça s'est passé ? On a les filles ?" C'est le cadet de mes soucis, sauf que si on a les filles ça veut dire qu'on a réussi la mission et tué ces gros cons qui se sont crus chez eux ici. Je suis au QG et j'ai un nouveau sourire à cette pensée.


_________________
Nina Sykes
Nina SykesSTAFF
Messages : 1581
Date de naissance (rp) : 05/08/1992
Localisation (rp) : Un loft récemment acquis avec Slavenko
Emploi (rp) : Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Statut civil (rp) : Fiancée en reconstruction
Life :

Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
40/1000  (40/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Lun 8 Oct - 18:48
​​
Je laisse fuser un grognement de mécontentement à un mouvement plus douloureux que les précédents mais j'ai la bonne idée de ne pas couiner pour autant. Je crois que ce serait mal vu. Je suis furieuse, réellement furieuse, mais c'est surtout contre moi que la colère est tournée. Je m'efforce dans ces cas-là de ne pas m'en prendre au reste des Tigrovi parce que ce serait complètement contre-productif, et je crois que je ne me maîtrise pas trop mal.

La voix de Slavenko me tire de mes sombres pensées et je pose sur lui un regard noir en secouant la tête. Non. Je crois que ça résume très bien la situation. Elles étaient mortes quand on est arrivés. Le temps qu'on atteigne l'appart où ils les retenaient, il ne restait dans l'entrée que leurs cadavres et les types s'étaient déjà barrés. Le doc' termine son boulot et me file des anti-douleurs avant de s'éclipser discrètement, parce que malheureusement il a encore du boulot. ​Je préviens Slavenko parce que je sais qu'il les connaît tous : Andrej a sacrément morflé mais il va s'en tirer... Je désigne le lit à côté du sien où repose le soldat. Mais on a perdu Tomi.


_________________
Il faudrait réparer mais où trouver le courage, de refaire une santé à ce corps, cette cage. Il y a certains maux dont on ne guérit pas, qu'on guette sous la peau lorsqu'ils dorment là.
Slavenko Drazavic
Slavenko DrazavicSTAFF
Messages : 1782
Date de naissance (rp) : 12/04/1978
Localisation (rp) : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Emploi (rp) : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Statut civil (rp) : fiancé à son ex-femme
Life : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'unique amour de sa vie


Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
85/1000  (85/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Lun 8 Oct - 19:29
​​
Mon sourire s'efface à la nouvelle du fiasco. La drogue brusquement n'agit plus de la même façon, elle annihile la douleur mais ne provoque plus l'euphorie. Je me sens responsable, parce que je n'ai pas su éliminer le sniper. Je tourne la tête vers le cadavre de Tomi, c'était un ami et je tressaille violemment, d'autant plus que j'aurais pu être dans le même état en fait. Je verrouille, mâchoires crispées et regard noir, je vais surement pas chialer devant un supérieur encore moins une étrangère ! Je me signe seulement rapidement, geste superstitieux plus que croyant, mais si ça peut aider l'âme de Tomi à trouver son chemin !

Je m'assieds en m'accrochant à la douleur physique. J'arrive à poser mes pieds par terre. "Et les autres, les connards ? Jebote, ils s'en sont tirés ?! " la colère flambe, par instinct de survie, parce qu'elle est salvatrice. Je jure à nouveau "Jebote, ils nous ont bien mené en bateau ! " Nous faire sortir, nous attirer, nous abattre. On le savait que c'était un piège mais on y a foncé en le sachant, pour l'honneur ! Par crétinerie oui ! Moi ça me donne juste envie de prendre un lance flamme et d'aller ratiboiser la zone, je jure qu'ils parleraient les gens pour qu'on sache où sont ces fils de putes. Je bouge les doigts en grimaçant, ils fonctionnent, je peux tenir une arme.


_________________
Nina Sykes
Nina SykesSTAFF
Messages : 1581
Date de naissance (rp) : 05/08/1992
Localisation (rp) : Un loft récemment acquis avec Slavenko
Emploi (rp) : Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Statut civil (rp) : Fiancée en reconstruction
Life :

Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
40/1000  (40/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Lun 8 Oct - 19:37
​​
Mon regard braqué sur lui, je vois bien que l'annonce de la mort de Tomi ne le laisse pas indifférent, mais ça ne me surprend pas. En fait s'il avait une réaction plus marquée je ne le jugerais pas, je ne connais que trop bien la douleur que représente la perte d'un ami, d'un frère d'armes. Et ma culpabilité n'en est que plus grande encore. Je serre les poings en baissant les yeux sur mes bottes, essayant de rassembler mes esprits mais la douleur et la rage ne m'y aident pas beaucoup. Pas tous. On en a buté trois, un autre a pris sacrément cher mais ils ont réussi à le récupérer... A mon avis il tiendra pas. Il a pris une balle en pleine poitrine, il n'est pas mort sur le coup mais il a du crever pas longtemps après. En tout cas je l'espère.

​Mâchoires crispées, je relève la tête. Je sais bien que j'ai eu tort de foncer dans le tas, qu'on a été trop présomptueux et que j'en suis entièrement responsable, c'est moi qui ai lancé l'assaut. Mais je ne peux pas me permettre d'admettre mes remords à voix haute, parce que ce serait comme si son camarade était mort pour rien. Je refuse que ce soit le cas. J'crois qu'ils s'attendaient pas à nous voir débarquer le soir même parce qu'ils ont pas eu le temps de débarrasser leur matos sur place. Aleska est en train d'voir c'qu'il trouve sur leurs ordis, les infos qu'ils ont laissé traîner derrière eux... On d'vrait pouvoir remonter jusqu'à eux comme ça.


_________________
Il faudrait réparer mais où trouver le courage, de refaire une santé à ce corps, cette cage. Il y a certains maux dont on ne guérit pas, qu'on guette sous la peau lorsqu'ils dorment là.
Slavenko Drazavic
Slavenko DrazavicSTAFF
Messages : 1782
Date de naissance (rp) : 12/04/1978
Localisation (rp) : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Emploi (rp) : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Statut civil (rp) : fiancé à son ex-femme
Life : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'unique amour de sa vie


Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
85/1000  (85/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Mar 9 Oct - 10:26
​​
La nouvelle qu'on a tué quatre me soulage. Je ne voudrais pas partir dans la tombe seul et la vengeance est la seule option pour contrer la peine de la perte. Je ne laisse pas la tristesse prendre sa place, pas encore, pas maintenant. Nous sommes en guerre et en guerre on fait ce qu'il faut, on avance, on lutte, on chiale pas. Je ne reproche rien à mon lieutenant, d'abord parce que je suis pas le genre à remettre en cause les ordres, ensuite parce que n'importe qui aurait fait la même chose, y aller. Il n'y avait pas d'autres options que celle là. La question était plié d'avance. Mon père est en mission je sais pas où et je suis bien content qu'il ne soit pas là pour me passer un savon parce que j'ai été inattentif et que j'ai pas été foutu de neutraliser un sniper.

Je hoche la tête quand elle me parle d'Aleksa et je cherche une clope à tâtons. Vuk va me tuer pour fumer ici mais je m'en moque. "Y a plus qu'à attendre alors ?" Je m'inclus dans la suite, d'office. Je ne resterais pas sur la touche, quelque soit mon état et Dieu que je déteste attendre ! Je pousse un soupir désabusé, frustré. Je me lève, m'accroche un instant au lit médical pour que le vertige passe (manquerait plus que je me fracasse la mâchoire au sol ! ) Dans la voiture elle a taxé une clope alors je lui tends maladroitement le paquet avant d'allumer ma cigarette. Du menton, je désigne ses blessures "Toi, ça va ?" .


_________________
Nina Sykes
Nina SykesSTAFF
Messages : 1581
Date de naissance (rp) : 05/08/1992
Localisation (rp) : Un loft récemment acquis avec Slavenko
Emploi (rp) : Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Statut civil (rp) : Fiancée en reconstruction
Life :

Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
40/1000  (40/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Mar 9 Oct - 10:35
​​
J'ai une grimace avant de hocher la tête. Ouais. Attendre, c'est le pire. Être ainsi dans l'inaction, ne pas avoir la capacité d'agir tout de suite me rend folle. Paradoxalement, je sais aussi qu'il ne faut pas qu'on se précipite, on a déjà subi trop de dégâts et je ne veux pas commettre la même erreur deux fois. Les putes sont mortes quoiqu'il arrive, nous n'avons plus personne à sauver, alors autant prendre notre temps pour riposter. Cette fois, il faudra qu'on soit mieux préparés, et surtout qu'on ne se laisse pas surprendre. Dans l'idéal, j'aimerais que ce soit notre tour de leur tendre un piège mais malheureusement ça dépendra des informations que peut nous fournir Aleska.

​Mon regard ne le lâche pas tandis qu'il se lève et si je fronce les sourcils parce que je pense qu'il ferait mieux de rester couché, je garde ces réflexions pour moi. Je prends la cigarette tendue en tendant mon bras qui n'est pas blessé, et je hausse les épaules. C'est rien d'grave. Une balle dans l'gras de la cuisse. Haha, genre j'ai du gras, bah voyons. Disons plutôt dans le muscle, hein. Ce qui m'emmerde, c'est que ça nos blessures vont rendre le prochain assaut bien plus compliqué... Fais chier. Steuplait. Je demande en me penchant en avant, clope glissée entre les lèvres pour qu'il me l'allume avant de ranger son briquet. Mon haut déchiré a complètement glissé dans le mouvement, m'enfin j'utilise les vestiaires communs et beaucoup de ces types m'ont déjà vue en sous-vêtements.


_________________
Il faudrait réparer mais où trouver le courage, de refaire une santé à ce corps, cette cage. Il y a certains maux dont on ne guérit pas, qu'on guette sous la peau lorsqu'ils dorment là.
Slavenko Drazavic
Slavenko DrazavicSTAFF
Messages : 1782
Date de naissance (rp) : 12/04/1978
Localisation (rp) : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Emploi (rp) : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Statut civil (rp) : fiancé à son ex-femme
Life : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'unique amour de sa vie


Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
85/1000  (85/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Mar 9 Oct - 11:39
Mon regard tombe sur son épaule nue et je suis subjugué par la vue de sa peau très pâle, d'une blancheur qui tranche avec le sang de ses vêtements. Mon ventre se noue, boule incandescente au creux de l'estomac, lourde de désir brut. Brusquement je réalise ma proximité avec mon Lieutenant. Ma jambe touche presque son genou parce que je me suis approché pour allumer sa clope. Je me suis figé dans une posture de prédateur en attente, le sang pulsant sourdement dans mon cœur, mes temps. Mon bras retombe et je ne sais pas ce qui me prend. C'est la drogue, un reste d'adrénaline, la peur de crever, la joie de ne pas l'être. Je ne sais pas ce qui me prend, brusquement je penche pour écraser ma bouche sur la sienne dans un drôle de baiser goulu, avide et le rush d'excitation flashe le peu de bon sens qui allumait les alarmes hurlantes dans ma tête !

_________________
Nina Sykes
Nina SykesSTAFF
Messages : 1581
Date de naissance (rp) : 05/08/1992
Localisation (rp) : Un loft récemment acquis avec Slavenko
Emploi (rp) : Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Statut civil (rp) : Fiancée en reconstruction
Life :

Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
40/1000  (40/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Mar 9 Oct - 11:45
​​
Mon regard croise le sien quand il se voûte pour allumer ma cigarette, la flamme du briquet vacillant, illuminant son visage de reflets orangés. Je n'ai pas le temps de comprendre ce qu'il se passe, d'analyser... Peut-être que je suis encore trop dans les vapes, sous le coup de l'adrénaline, peut-être que j'ai relâché mon attention parce que je me sens à l'abri ici. Quoiqu'il en soit je ne le vois pas venir et la surprise me coupe le souffle quand sa bouche se fracasse brusquement sur la mienne.

J'aimerais pouvoir dire que je l'ai repoussé tout de suite, que j'ai envoyé mon genou entre ses jambes et qu'il a compris sa douleur... Malheureusement, allez savoir pourquoi (moi je me dis que c'est sans doute lié au fait que j'ai pas baisé depuis mon arrivée à Sarajevo et que je suis sacrément en manque !) mais je ne le repousse pas immédiatement. Non, je réponds à son baiser avec une avidité qui me surprend, force le passage de ses lèvres, cherche sa langue avec fureur avant qu'enfin une lueur de conscience ne se décide à frapper mon cerveau. Je le repousse brusquement, manque de le cramer avec ma clope au passage.


_________________
Il faudrait réparer mais où trouver le courage, de refaire une santé à ce corps, cette cage. Il y a certains maux dont on ne guérit pas, qu'on guette sous la peau lorsqu'ils dorment là.
Slavenko Drazavic
Slavenko DrazavicSTAFF
Messages : 1782
Date de naissance (rp) : 12/04/1978
Localisation (rp) : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Emploi (rp) : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Statut civil (rp) : fiancé à son ex-femme
Life : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'unique amour de sa vie


Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
85/1000  (85/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Mar 9 Oct - 12:05
​​
Elle répond à mon baiser et mon corps s'enflamme avec une rapidité déconcertante ! J'ai un grognement soupirant, réponds avec la même fureur quand brusquement elle me repousse. La vague de douleur qui monte de mon épaule quand je vacille en reculant d'un pas, me ramène à la réalité. Je suis choqué moi-même de ce que j'ai fait ! Et le rouge monte brusquement sur mon visage exsangue quelque instant plus tôt. J'ouvre la bouche de stupeur mais aucun son n'en sort. Ma clope est tombée au sol mais je n'ai pas la volonté de la ramasser. Je l'écrase machinalement de ma rangers alors que j'ai le regard rivé sur Sykes. Je crois bien qu'elle est aussi choquée que moi et je fais immédiatement demi-tour sans rien dire, préférant oublier cet épisode désastreux.

Je me redresse dans un semblant de dignité et je me barre de la pièce, le cœur battant si fort que je crois bien que je vais faire un malaise. D'ailleurs dans les couloir, je pose ma main contre le mur le tâchent du sang coagulé qui macule ma main. Je décide de me trouver une piaule où me reposer et je grimpe tant bien que mal à l'étage où je m'effondre sur le pieu de la première chambre libre que je trouve. Putain de merde, j'ai embrassé mon lieutenant, bien Drazavic ! .... Et le gout de ses lèvres, la fureur de son baiser se rappellent à moi, m'empêchant de trouver le sommeil. J'ai envie... j'ai envie de plus et je sais que je ne devrais pas. J'ai un sérieux souci !



_________________
Nina Sykes
Nina SykesSTAFF
Messages : 1581
Date de naissance (rp) : 05/08/1992
Localisation (rp) : Un loft récemment acquis avec Slavenko
Emploi (rp) : Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Statut civil (rp) : Fiancée en reconstruction
Life :

Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
40/1000  (40/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Mar 9 Oct - 12:17
​​
J'ai une règle de base, très stricte et très simple à laquelle je n'ai jusque là jamais dérogé : je ne couche pas, je ne sors pas, je n'embrasse pas les mecs avec lesquels je bosse. Je ne m'autorise pas le moindre petit flirt. Pourtant Dieu sait que lorsque les missions sont longues, j'aurais pu me laisser tenter plus d'une fois, ce ne sont pas les opportunités qui ont manqué ! Mais je ne mêle pas le plaisir et le boulot, jamais. Être une femme dans cet univers est un handicap, sérieusement, et je m'emploie chaque jour à le faire oublier, à faire en sorte qu'on me voit comme un soldat et pas comme une paire de seins. Avoir une relation -suivie ou non- avec l'un d'entre eux ou même seulement laisser entendre que je suis accessible anéantirait tous mes efforts.

Heureusement, Drazavic se barre aussi sec parce que j'aurais été obligée de lui en coller une rien que pour la forme. Je reste assise sur le lit, les yeux écarquillés, le cœur battant à tout rompre, à tenter de comprendre ce qu'il vient de se passer ! Moi aussi je me tire de la pièce, je n'avais de toute façon pas l'intention de dormir ici, et je décide d'aller prendre une douche parce que je suis encore pleine de sueur, de sang, et que j'ai visiblement besoin de me rafraîchir les idées. Je récupère des affaires propres que j'ai laissées là et je file dans les douches, communes mais heureusement fermées. Je laisse mes fringues sur le banc à l'extérieur de la cabine et je me glisse sous l'eau, que je laisse froide pour une fois. Vuk' m'engueulera pour mes pansements, rien à foutre.


_________________
Il faudrait réparer mais où trouver le courage, de refaire une santé à ce corps, cette cage. Il y a certains maux dont on ne guérit pas, qu'on guette sous la peau lorsqu'ils dorment là.
Contenu sponsorisé
Profil Académie Waverly
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant