RemonterDescendre
 

[GROUPE] Trick or Treat

Nina Sykes
Nina SykesSTAFF
Messages : 1581
Date de naissance (rp) : 05/08/1992
Localisation (rp) : Un loft récemment acquis avec Slavenko
Emploi (rp) : Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Statut civil (rp) : Fiancée en reconstruction
Life :

Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
40/1000  (40/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Mar 30 Oct - 15:20




Trick or treat

31 octobre

Les portes du club viennent tout juste d'ouvrir au public et pourtant, la fête bat déjà son plein à l'intérieur. Les soirées du Pussynight commencent toujours avant l'ouverture officielle pour les Tigrovi, et donc forcément pour celles et ceux qui les accompagnent. La boîte de nuit a revêtu ses atours les plus horrifiques pour appâter les passants, et ce soir les lumières qui éclairent la piste ont toutes des teintes rouge sang. Les verres à cocktail -que personne n'utilise parce que les vrais slaves boivent des shots de vodka- ont été remplacés par de faux crânes terriblement réalistes et quelques toiles d'araignées se baladent au-dessus des banquettes déjà prises d'assaut. Le plus attrayant reste malgré tout les costumes sexy des barmaids et serveuses, tout le personnel s'étant déguisé pour l'occasion. Si la tenue n'est pas obligatoire pour entrer, le fait de porter un déguisement vous octroie un verre gratuit, et la plupart des clients présents se sont prêtés au jeu.

Moi comprise. Comme je ne me sens pas encore chez moi ici, j'ai décidé de faire honneur à ma terre natale en optant pour un costume made in Louisiane, légèrement customisé. Je me suis légèrement ruinée pour l'occasion, il faut le dire. J'ai acheté un manteau noir, en queue de pie, un bustier en cuir, un short si court qu'il pourrait être inexistant et des bas blancs accrochés à un porte-jarretelle parfaitement visible. Perchée sur des bottes aux talons vertigineux, je remets en place le haut de forme noir, piqué d'osselets et de plumes en tous genres, qui vient compléter ma tenue. Version féminine et sexy du Baron Samedi, je crois que je ne m'en tire pas trop mal. Adossée au mur, j'attends Slavenko qui est parti nous chercher à boire.


_________________
Il faudrait réparer mais où trouver le courage, de refaire une santé à ce corps, cette cage. Il y a certains maux dont on ne guérit pas, qu'on guette sous la peau lorsqu'ils dorment là.
Deirdre Williamson
Deirdre WilliamsonSTAFF
Messages : 146
Date de naissance (rp) : 14/01/1986
Localisation (rp) : Partout où on requiert ses services mais principalement à Centar.
Emploi (rp) : Transporteur
Statut civil (rp) : Mariée à une Américaine restée de l'autre côté de l'océan.
Life : 1m67 | Cheveux blond foncé jusqu'à mi-cuisse | Toujours une pipe à la bouche | Maigreur maladive | Une brûlure à l'acide sur le bras gauche | Hanche droite de travers suite à un accident de voiture | Taciturnité sauvage.

Feuille de personnage
Réputation:
0/10  (0/10)
Influence:
0/1000  (0/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Mar 30 Oct - 15:54
Samson faisait partie des invités d’honneur, comme beaucoup d’endroits où Deirdre était chargée de l’accompagner au cas où il y avait de la marchandise à emporter, et pour garder son charmant petit cul. Malheureusement, cela ne dispensait par l’Irlandaise de laisser ses armes à l’entrée, ce qui l’emmerdait comme toujours au plus haut point ; si ça se barrait en cacahuètes – et c’était ce qui allait forcément arriver dans un moment pareil – elle n’aurait plus que ses poings et ses souvenirs des arènes de NY pour défendre son petit – grand – protégé. Lequel se pavana dès son arrivé, laissant derrière lui Deirdre comme une copine insignifiante. Fort heureusement, cela lui convenait très bien. Un serveur qui la connaissait lui reprocha dans un anglais bancal de ne s’être pas déguisé, et elle l’ignora superbement, feignant de n’avoir rien compris, après avoir adressé un signe de tête à Nina qu’elle reconnaissait de la dernière fois.
L’avantage d’être un squelette ambulant 365jours de l’année, c’était que ça comptait aussi comme déguisement d’Halloween l’occasion venue.

_________________
Ce surnom toujours vivace, toujours hideux, et qui ne périra qu’avec l’univers.
©crackintime