WANNA AVOCUDDLE? • Nina
RemonterDescendre
 

WANNA AVOCUDDLE? • Nina
Ven 2 Nov - 9:26
Invité
Anonymous
Invité

J’aurais sans doute pu lui demander de venir m’attendre à l’aéroport. Je pense qu’elle serait venue. Mais je n’ai jamais aimé les arrivées en grandes pompes, et surtout, je n’ai pas pu résister à l’envie de la surprendre. Ça fait une petite éternité qu’on ne s’est pas vus. Après le départ du serbe et celui de Lieven, Nina a intégré mon univers et de petite étoile périphérique, elle est devenue aussi importante que la lune pour la Terre. Lorsqu’elle s’est envolée pour Sarajevo, j’avais la conviction de la revoir au bout de deux semaines. Ça n’est pas arrivé, et je ne sais pas pourquoi.
Et je m’inquiète un peu.
J’espère qu’il ne lui ait rien arrivé, et qu’elle n’a pas fait une rechute, je ne peux m’empêcher de songer à son ex qui vit ici, et qu’elle pourrait avoir revu. Je ne suis pas jaloux. J’ai peur pour elle. Quand on voit la descente aux enfers qu’elle a vécu,il y a toute les raisons du monde d’avoir peur pour ça.

Je descends du métro avec une boule d’impatience au creux de l’estomac et je suis des yeux le chemin que le GPS de mon telephone à tracé jusqu’à l’adresse de l’agence. Capuche de sweat sur la tête pour me tenir à l’abris de la pluie battante, je bouscule quelques passants de ma silhouette massive. Bientôt, l’adresse recherchée apparaît sous mes yeux. Mon jean est trempé, mais je suppose qu’elle ne s’en formalisera pas. Je retire ma capuche et sonne. Je me fais annoncer. « Appelez Nina Sykes. Dites lui qu’un ami est là pour elle. » L’autorité de mes mots, ou peut-être la masse de muscle que je représente, suffit à convaincre la minette de s’exécuter.
J’attends en faisant les cent pas comme un lion en cage. Je joue avec la flamme d’un briquet, quand j’entends des talons claquer sur le sol. « C’etait deux très longues semaines ça…. » Ce qui pourrait passer par un reproche n’en ait pas un, comme en témoigne le sourire ravi et joueur qui s’étire sur mon visage. « Aller, viens faire un câlin! » J’ouvre les bras pour accueillir sa toute petite silhouette.
Re: WANNA AVOCUDDLE? • Nina
Ven 2 Nov - 12:09
Nina Drazavic
2692
05/08/1992
Une maison hors de la ville
Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Mariée pour la seconde fois, avec le même homme.
WANNA AVOCUDDLE? • Nina 1559850485-sans-titre-1
STAFF

Feuille de personnage
Réputation:
WANNA AVOCUDDLE? • Nina Left_bar_bleue7/10WANNA AVOCUDDLE? • Nina Empty_bar_bleue  (7/10)
Influence:
WANNA AVOCUDDLE? • Nina Left_bar_bleue323/1000WANNA AVOCUDDLE? • Nina Empty_bar_bleue  (323/1000)
Objets: GSM Hackeur
​​
​Les chiffres à l'écran semblent danser devant mes yeux tant je les fixe depuis longtemps et je finis par soupirer en détournant le regard. La partie purement administrative n'est clairement pas ce qui me plaît le plus dans ce boulot, et malheureusement elle est importante depuis que j'ai décidé d'étendre le business à Sarajevo. Je me tourne pour mettre en route la machine à café dans mon dos et le café commence tout juste à couler lorsque la nana qu'on a embauchée pour tenir l'accueil m'informe qu'un ami veut me voir. Je ne peux pas être présente à l'agence tous les jours, alors je me suis résolue à engager une fille à mi-temps pour assurer une permanence minimale. Comme à New-York, en somme.

Je me lève, lisse les plis de la jupe qui est remontée sur mes cuisses lorsque je me suis assise, et quitte le bureau pour rejoindre le hall où mes yeux se posent aussitôt sur la silhouette massive reconnaissable entre toutes. Mo​n regard s'éclaire aussitôt et mon visage s'illumine tandis que je m'exclame : Rau ! J'avale de quelques pas rapides la distance qui nous sépare pour aller me nicher contre le torse toujours trop chaud du maori. Mes bras se referment autour de lui et Addison, assise sur une chaise parce qu'elle attend un client, me regarde d'un drôle d'air parce qu'elle n'a clairement pas l'habitude de me voir si tactile ! Mais qu'est-ce que tu fais là ? T'es arrivé quand ?!


_________________

FIRE

PLAY WITH

Don't give up on yourself too soon, if you're looking for a deeper love, jump down inside. There's nowhere to run and there's nowhere for you to hide
Re: WANNA AVOCUDDLE? • Nina
Ven 2 Nov - 12:36
Invité
Anonymous
Invité
Les lieux sont feutrés. Les locaux de l’agence sont soignés, et je reconnais le goût de Nina. Ce que je suppose être une escort attends, les jambes croisées, et je crois qu’elle ne serait pas tout à fait contre l’idée que je sois son client du soir. Je lui adresse un sourire malgré tout. Je ne juge pas ces filles, elles font leur boulot, et je connais assez Nina pour savoir qu’elles sont là de manière consentante. Une horloge émet un tic tac régulier sur le mur, et je continue à jouer avec mon briquet. Je crève d’envie d’allumer un cigarillo, mais je suppose que fumer n’est pas autorisé à l’intérieur. Fort heureusement, l’attente est de courte durée, et un sourire vient bientôt remplacer la frustration sur mon visage.

J’ouvre les bras pour l’accueillir et les referme sur elle. Nina a l’air toute petite, nichée là, et je glisse le nez dans ses cheveux en fermant les yeux pendant quelques secondes. « Ca fait du bien de te voir putain. » Ca fait du bien d’entendre de l’anglais aussi. Je ne la relâche pas, mais redresse le visage pour lui annoncer dans un sourire: « Je suis arrivé hier, j’ai voulu venir te voir mais le jet-lag m’a mis KO. Je suis là pour un boulot. » Faut croire que tout New York a décidé de venir bosser à Sarajevo. Je crois même que Legence m’a parlé de politique!
En remarquant le regard de la jeune escort, je dis à l’attention de Nina: « On peut peut-être monter dans ton bureau? » Avec l’habitude qui est devenue la nôtre, je ne bouge pas d’un pouce, et je ne la lache pas, mais je n’ai pas envie qu’elle soit emmerdée par les cancans, et les escorts aiment parfois beaucoup parler.
Re: WANNA AVOCUDDLE? • Nina
Ven 2 Nov - 12:44
Nina Drazavic
2692
05/08/1992
Une maison hors de la ville
Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Mariée pour la seconde fois, avec le même homme.
WANNA AVOCUDDLE? • Nina 1559850485-sans-titre-1
STAFF

Feuille de personnage
Réputation:
WANNA AVOCUDDLE? • Nina Left_bar_bleue7/10WANNA AVOCUDDLE? • Nina Empty_bar_bleue  (7/10)
Influence:
WANNA AVOCUDDLE? • Nina Left_bar_bleue323/1000WANNA AVOCUDDLE? • Nina Empty_bar_bleue  (323/1000)
Objets: GSM Hackeur
​​
​Sa carcasse m'enveloppe et je ferme les yeux en posant mon front contre son tee-shirt. Je ne pense pas un seul instant à mal à ce moment précis, ce sont seulement des habitudes que j'ai prises au fil de ces longs mois de galère et qui me sont restées. Rauera est bien la seule personne au monde -en-dehors de mon mari- avec laquelle je puisse être aussi tactile sans en être gênée. Au contraire, ses bras m'ont bien souvent été d'un grand secours. Je suis passée à New-York, mais pas longtemps et j'avais tellement de rendez-vous que j'ai pas eu le temps de t'appeler... Mais pour être tout à fait honnête, je crois surtout que j'avais peur de le voir avant de revenir ici. Il aurait forcément tenté de me dissuader, comme l'ont fait tous les autres d'ailleurs. La différence, c'est que j'écoute bien plus lorsque c'est Rauera qui me parle.

Je plisse le nez, arque un sourcil contre son pull mouillé. Un boulot ? Quel boulot ? Je finis par le relâcher en m'écartant de lui, et surprenant le regard d'Addison je hoche la tête dans un sourire. Le fait que des rumeurs courent ne me dérange pas, je crois même qu'une partie de moi aimerait bien ça... Après tout si je dois supporter les putes avec lesquelles Slavenko a couché en mon absence, il peut bien supporter ça ! On s'éloigne dans le couloir et je l'entraîne vers mon bureau, dont je referme la porte sitôt qu'il est entré. La tasse s'est remplie de café le temps que j'aille le chercher et je propose : Tu en veux un ?


_________________

FIRE

PLAY WITH

Don't give up on yourself too soon, if you're looking for a deeper love, jump down inside. There's nowhere to run and there's nowhere for you to hide
Re: WANNA AVOCUDDLE? • Nina
Ven 2 Nov - 12:54
Invité
Anonymous
Invité
Je ne sais pas comment cette proximité est née. Je crois qu’elle s’est construite, naturellement. Nina a passé de longue journée, des semaines, finalement quelques mois, chez moi. Et à la méfiance des animaux blessés que nous étions alors s’est substitué quelque chose de plus viscéral, et de fort. Les nuits qui ont suivi son départ ont été difficile. J’avais perdu l’habitude de ne pas la sentir près de moi. Je n’ai jamais touché cette femme, du moins, pas comme ça, mais sa présence était devenue … une évidence. « T’aurais pu venir dormir à la maison. Tu manquais aux chats. » Je précise dans un clin d’œil. Les mauvaises langues diront qu’elle manquait surtout à un très gros chat qui sent bon le monoï, et elles auront indéniablement raison.

J’attends que nous soyons dans son bureau pour me détendre. Je ne sais pas encore de quelle nature sont les affaires de Legence dans ce pays, mais je sais qu’elles ne sont pas toujours bonnes a évoquer devant n’importe qui. J’accepte le café d’un signe de tête et m’adosse contre le plateau en bois du bureau sans la lâcher des yeux. C’est fou de la retrouver ici. Ça n’est pas exactement comme ça que j’avais imaginé nos retrouvailles, mais elle a l’air d’aller bien. Et c’est tout ce qui importe. « Legence m’a appelé. Il a besoin d’un garde du corps de confiance. Je commençais à me faire chier dans la police, et puis plus rien me retenait à New York….» Apres le départ de Lieven non plus, mais il y avait eu Nina. « Ca te va bien le look femme d’affaire tu sais? Tu te plais ici? » Elle a l’air.
Je ne peux pas m’empêcher de me demander si ça a à voir avec Slavenko. Et je ne sais pas si j’ai vraiment envie de savoir si c’est le cas. Sarajevo est une grande ville non? Peut-être que ça n’a rien à voir.


Re: WANNA AVOCUDDLE? • Nina
Ven 2 Nov - 13:06
Nina Drazavic
2692
05/08/1992
Une maison hors de la ville
Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Mariée pour la seconde fois, avec le même homme.
WANNA AVOCUDDLE? • Nina 1559850485-sans-titre-1
STAFF

Feuille de personnage
Réputation:
WANNA AVOCUDDLE? • Nina Left_bar_bleue7/10WANNA AVOCUDDLE? • Nina Empty_bar_bleue  (7/10)
Influence:
WANNA AVOCUDDLE? • Nina Left_bar_bleue323/1000WANNA AVOCUDDLE? • Nina Empty_bar_bleue  (323/1000)
Objets: GSM Hackeur
​​
Tigar se sentait seul aussi, je l'ai ramené ici. Je souffle dans un léger sourire, un peu gêné, un peu anxieux aussi. Parce que le fait que j'ai rapatrié mon chat à Sarajevo est bien la preuve que j'ai l'intention d'y rester longtemps. Autrement j'aurais pu me contenter de le lui confier. Pourtant je ne suis pas du tout certaine que mon installation soit définitive. Après tout je n'ai pas rendu mon appartement à Brooklyn, je continue à en payer le loyer, de même que mon abonnement internet par exemple. Pour l'instant j'utilise comme excuse l'agence principale qui se trouve à New-York et le fait que je doive y aller régulièrement, mais soyons sérieux, payer une chambre d'hôtel le temps de mes courts séjours me reviendrait bien moins cher !

Je récupère la tasse fumante pour la lui offrir avant de me faire couler un café à mon tour, et je m'installe contre le bureau, un demi-cul posé sur le bois. Ah, c'est marrant j'l'ai croisé peu après mon arrivée. On est allés boire un verre ensemble. Mon chemin a croisé celui de Legence dans un centre commercial, et par la suite il nous a aidés avec Slavenko à ramener des filles d'un camp de migrants, mais je passe ce détail à Rauera. Je fronce les sourcils. Alors t'as quitté la police pour de bon ? Il n'y a pas de reproche dans ma voix, rien qu'une interrogation soucieuse. J'esquisse un sourire mutin à son compliment avant de hausser les épaules. Disons que l'acclimatation est un peu... difficile pour le moment. Mais ça va. Je soupire, serre ma tasse entre mes doigts avant d'avouer pour crever l'abcès : Je l'ai revu. Et il sait forcément de qui je parle.


_________________

FIRE

PLAY WITH

Don't give up on yourself too soon, if you're looking for a deeper love, jump down inside. There's nowhere to run and there's nowhere for you to hide
Re: WANNA AVOCUDDLE? • Nina
Ven 2 Nov - 17:08
Invité
Anonymous
Invité
La vie de Nina semble se dessiner ici. Je n’ai aucun commentaire à y faire, je n’ai rien à redire sur ses choix, surtout lorsqu’ils semblent la rendre heureuse. Je ne sais pas combien de temps je resterais à Sarajevo. Ça dépendra de comment je m’y acclimate. Pour la grisaille n’est pas si différente de celle de New York. La ville est ancienne, plutôt belle mais je ne sais pas si je m’y plairais dans le temps. Peut-être que je resterais, peut-être que je partirais pour un autre pays, peut-être que je finirais par retourner à Hawaii, après tout ce temps. Pour le moment Sarajevo semble être d’actualité et je pense que je ne me lasserais pas trop vite. C’est la première fois que je quitte le continent américain, en dehors de mon séjour en Inde et je dois avouer que le caractère ancien de la ville m’a séduit aux premiers abords.

J’attrape la tasse qu’elle me tends, et jette un regard à Nina qui s’installe à mes côtés. Sa peau pale tranche avec le hâle de ma mienne et j’ai un sourire soulagé à l’évocation de Legence. Je crois savoir que leur rapports n’ont pas toujours été cordiaux. « Il va bien? J’ai pas encore du le temps de le voir. En tout cas si d’aventure tu as besoin d’un garde du corps… » Je doute que Pussy ait besoin de moins H24. Il est trop indépendant pour ça. Et c’est très bien ainsi. Je hoche la tête à sa question: « Oui. J’ai donné ma démission, je n’ai pas été renvoyé. Je peux donc toujours demander à être réintégré si je venais à le regretter. Mais ça commençait à … je sais pas. C’était plus pareil. » De là à savoir si c’était la police ou New York qui n’était plus pareil…

Je porte la tasse à mes lèvres et j’avale de travers en l’entendant briser le silence. Rien ne transparaît sur mon visage, mais le liquide brûlant se meut douloureusement dans ma trachée. Mon visage se crispe. Mes mains aussi. Je ne sais pas ce que j’imaginais. Sans doute qu’elle se soit efforcée de se tenir à l’écart pour éviter que tout ça recommence. Je ne l’ai pas vraiment espéré pourtant. Après tout, c’est bien pour ça qu’à chaque fois que notre proximité réchauffait un peu trop mes entrailles, je m’écartais de Nina sans un mot…. « Et comment va-t-il? » La bile amère qui me monte dans la gorge est ravalée derrière cette simple question. Je n’en veux pas à Nina de l’avoir revu. En revanche, que ce connard essaie de la revoir, c’est un truc qui me dépasse.
Re: WANNA AVOCUDDLE? • Nina
Ven 2 Nov - 17:23
Nina Drazavic
2692
05/08/1992
Une maison hors de la ville
Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Mariée pour la seconde fois, avec le même homme.
WANNA AVOCUDDLE? • Nina 1559850485-sans-titre-1
STAFF

Feuille de personnage
Réputation:
WANNA AVOCUDDLE? • Nina Left_bar_bleue7/10WANNA AVOCUDDLE? • Nina Empty_bar_bleue  (7/10)
Influence:
WANNA AVOCUDDLE? • Nina Left_bar_bleue323/1000WANNA AVOCUDDLE? • Nina Empty_bar_bleue  (323/1000)
Objets: GSM Hackeur
​​
​​​Je hausse légèrement les épaules dans un sourire. Il avait l'air d'aller bien quand je l'ai vu, oui. J'ai beau savoir qu'il a couché avec Slavenko par le passé, disons que l'eau a coulé sous les ponts depuis. Slavenko s'est barré, et il ne s'est pas barré pour Legence, alors j'ai étouffé ma jalousie. Déjà parce que Pussy et moi avons été amenés à bosser ensemble plusieurs fois et qu'il est foutrement efficace, ensuite parce que j'ai bien compris que Slavenko n'avait pas besoin de Legence ni pour me faire du mal, ni pour aller voir ailleurs. Il a perdu ma confiance au point que je ne peux même plus réellement me rendre malade à être jalouse parce que je m'attends juste à ce qu'il fasse une connerie n'importe où, n'importe quand. Il rentrerait ce soir en me balançant qu'il s'est tapé des putes que je ne serais pas surprise. Dévastée, oui. Mais pas surprise. J'ai toujours besoin d'un garde du corps. Lors des cocktails que font les filles, notamment. Maxim était avec moi mais il est retourné à NY et depuis je n'ai pas encore retrouvé une personne de confiance pour reprendre ce rôle.

Je hoche pensivement la tête, je sais très bien que depuis le départ de Lieven rien n'est plus pareil à ses yeux, mais je ne suis pas sûre que ce soit la seule chose qui l'ait détourné de NY. Tu restes ici seulement le temps de la mission, alors ? Je ne sais pas s'il a l'intention de s'installer à Sarajevo... Je crois que ça me plairait, forcément, je me suis habituée à sa présence.

Je hausse les épaules, avale une gorgée de café avant de répondre. Il allait bien. Trop bien, si vous voulez mon avis. Mais ça non plus, ça ne m'a pas surprise. Après tout s'il avait été malheureux, il serait revenu, ou il m'aurait contactée, ne serait-ce qu'une fois... Il n'a pas craqué. Pas une seule fois en quatorze mois. J'ai beau avoir décidé de lui redonner une chance, cet état de fait me hante. Je l'ai croisé par hasard à un congrès. J'accompagnais les filles, il était garde du corps d'un sénateur je crois...


_________________

FIRE

PLAY WITH

Don't give up on yourself too soon, if you're looking for a deeper love, jump down inside. There's nowhere to run and there's nowhere for you to hide
Re: WANNA AVOCUDDLE? • Nina
Ven 2 Nov - 20:10
Invité
Anonymous
Invité
Je laisse tomber le sujet de Legence, parce que j’aurais rapidement l’occasion de vérifier s’il va bien par mes propres moyens. Je suis supposé le voir demain. Ce soir je dormirais encore dans le Airbnb que j’ai réservé, demain, je verrais s’il est nécessaire de m’installer à l’hôtel pour assurer sa sécurité ou pas. Je plonge les yeux dans la tasse quelques secondes, avant de les remonter vers elle dans un sourire quand elle m’annonce qu’elle aurait besoin d’un garde du corps. Je n’ai jamais caché l’instinct de protection auquel je réponds naturellement, et Nina connaît très bien cet aspect de ma personnalité. Probablement mieux que quiconque désormais d’ailleurs. « Considère que tu en as un. Tu m’appelles et je serais là. » Pussy a Rothschild en cas de coup dur, et surtout, Pussy n’est pas une femme. Dans le monde dans lequel ils évoluent, cela change considérablement le rapport aux autres. Nous en avons tous conscience.

Je hausse les épaules à sa question. Je cherche son regard une seconde. Et pendant un tout petit instant, j’ai peut-être l’espoir qu’elle me propose de rester, pour être là. Pour ne pas la laisser. Pour me sentir… utile? Essentiel? Nécessaire? Ou peut-etre juste parce que c’est Nina. J’en sais rien.  Mais ça ne vient pas. « J’te l’ai dis. J’ai rien qui me retient à New York. Peut-être que je resterais, ou que j’irais ailleurs. Je sais pas. » C’est vrai. Je n’ai plus vraiment de raison d’être là bas, si tant est que j’en avais une en arrivant sur place, j’ai fait le tour de NY, et plus personne ne m’y attends.

Cette fois, un rire nerveux m’échappe. Je pose la tasse et viens me poster face à Nina. Ma silhouette englobe la sienne, et je pourrais la dévorer. Cependant, c’est un rire nerveux, et un œil un peu trop vif qui se pose sur elle. Je monte la main à son visage pour passer une mèche de cheveux derrière son oreille, dans un geste d’une délicatesse détonnante. Mon souffle chaud s’écrase sur sa peau et je hausse les épaules d’un air désabusé: « Mais ça n’est pas tout, pas vrai? Parce qu’on sait tout les deux qui si c’était juste l’histoire d’une rencontre au hasard, tu ne me le dirais pas de cette façon. » Nina ne me doit aucun compte. On a jamais été ensemble, on a jamais été un couple, on était un… j’en sais rien. Mais on a jamais eu de compte à se rendre. Je crois même que j’aurais été ravi d’apprendre qu’elle avait trouvé un homme ici. Mais pas lui.



Re: WANNA AVOCUDDLE? • Nina
Sam 3 Nov - 20:12
Nina Drazavic
2692
05/08/1992
Une maison hors de la ville
Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Mariée pour la seconde fois, avec le même homme.
WANNA AVOCUDDLE? • Nina 1559850485-sans-titre-1
STAFF

Feuille de personnage
Réputation:
WANNA AVOCUDDLE? • Nina Left_bar_bleue7/10WANNA AVOCUDDLE? • Nina Empty_bar_bleue  (7/10)
Influence:
WANNA AVOCUDDLE? • Nina Left_bar_bleue323/1000WANNA AVOCUDDLE? • Nina Empty_bar_bleue  (323/1000)
Objets: GSM Hackeur
​J'ai un sourire en guise d'approbation​, je ne ressens pas spécialement le besoin de préciser que c'est pour les filles plus que pour moi, il sait bien que je ne prends jamais les précautions que je devrais pour me protéger. Faire attention à moi n'a jamais été mon fort, et c'est encore plus le cas depuis que Slavenko est parti. Disons que mon instinct d'auto-destruction s'est violemment réveillé lors de son départ, et Rauera a pu en être témoin de façon parfois douloureuse. C'est bien parce qu'il est resté malgré ces moments-là d'ailleurs que nous sommes si proches aujourd'hui. Aussi je réponse dans un mince sourire : Ce serait bien que tu restes... Au moins quelques temps. Malheureusement contrairement à lui, je ne peux pas lui proposer de l'héberger. Slavenko n'y trouverait rien à redire, il serait mal placé pour me faire des remarques, mais je doute que faire cohabiter ces hommes-là soit une bonne idée.

Il s'approche de moi et je lève les yeux vers lui, frémis légèrement quand il glisse ses doigts brièvement sur ma peau. Je secoue la tête. Non, c'est pas tout. Ce serait bien plus simple si c'était tout... Et je réalise que je ne sais même pas comment formuler les choses, encore moins comment justifier ce que je suis en train de faire. Alors je décide de passer les détails, parce que je suis persuadée qu'il n'en a strictement rien à faire de toute façon, et je lance le plus important. On s'est installés ensemble.


_________________

FIRE

PLAY WITH

Don't give up on yourself too soon, if you're looking for a deeper love, jump down inside. There's nowhere to run and there's nowhere for you to hide
Re: WANNA AVOCUDDLE? • Nina
Sam 3 Nov - 22:44
Invité
Anonymous
Invité
Alors même que je ne m’y attends plus, Nina fend le silence d’une remarque qui fait naître un sourire plus franc sur mes lèvres. Je pose sur elle, mon regard protecteur et je hoche la tête. Le boulot c’est une chose. Les amitiés en sont une autre, aussi, je précise sans même avoir besoin d’y réfléchir une seule seconde, et avec la certitude de ne pas le regretter: « Ca doit pouvoir s’arranger. » Ce qui est une manière détournée de dire que c’est actée. Je n’ai jamais aimé les annonces trop solennel et encore moins depuis celle de la grossesse de Lieven. Je chasse ce souvenir de mon esprit pour ne pas perdre mon sourire sous le regard de la jeune femme. Nina, comme moi, nous sommes presque vus voler nos enfants. Fussent-ils de minuscules amas de cellules, ils ne l’étaient pas. Ni pour elle, ni pour moi.

Mais je n’ai pas le temps de m’appesantire sur les raisons qui nous ont rapproché. J’attends simplement qu’elle me dise ce qui se passe, qu’elle m’annonce ce que j’ai raté. J’attends le verdict, comme un suspect.
Je m’attendais à beaucoup de choses, mais pas à celle là. Pourtant, si ma main libre se crispe a en faire blanchir la jointure de mes doigts, la main qui la touche ne se défait pas une seule seconde de sa tendresse. Et je cherche mes mots. Et ils ne viennent pas. Je serre les dents, et je finis par retirer la main que j’ai posé sur sa joue. Je suppose que ce n’est plus à moi d’avoir ce geste. « J’ai bien fait de prendre une chambre à l’hôtel. » C’est tout ce que je trouve à dire.
Je sais pas quoi dire. J’aurais aimé ne pas m’en être douté, mais ça n’est pas le cas. Je lache un rire désabusé: « J’aurais pas eu l’air con à débarquer chez toi tiens… »
parce que j’y avais pensé. Entrer, demander simplement son adresse et la surprendre ce soir. Tu parles d’une idée.
Re: WANNA AVOCUDDLE? • Nina
Dim 4 Nov - 8:42
Nina Drazavic
2692
05/08/1992
Une maison hors de la ville
Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Mariée pour la seconde fois, avec le même homme.
WANNA AVOCUDDLE? • Nina 1559850485-sans-titre-1
STAFF

Feuille de personnage
Réputation:
WANNA AVOCUDDLE? • Nina Left_bar_bleue7/10WANNA AVOCUDDLE? • Nina Empty_bar_bleue  (7/10)
Influence:
WANNA AVOCUDDLE? • Nina Left_bar_bleue323/1000WANNA AVOCUDDLE? • Nina Empty_bar_bleue  (323/1000)
Objets: GSM Hackeur
​​
​Bien-sûr il me relâche, je ne m'attendais pas à autre chose de sa part, je n'en suis même pas surprise à vrai dire et pourtant je ressens malgré tout cette sensation de vide et de solitude qui me glace de l'intérieur. Du moment où j'ai rencontré Slavenko, j'ai toujours été seule. Partout ailleurs que dans ses bras, j'étais toute seule. Parce que personne n'a jamais approuvé notre relation et que j'ai passé mon temps à lutter contre le reste du monde pour avoir le droit d'être avec lui. Ce n'est pas son cas. Quand nous nous séparons, je sais que je quitte ses pensées, encore aujourd'hui. Loin des yeux, loin du cœur, c'est encore le proverbe qui nous correspond le mieux, autrement il n'aurait pas pu passer un an et demi loin de moi.

Je fronce les sourcils en secouant la tête. Je t'aurais jamais laissé dehors si tu avais débarqué chez moi. Je pense que les avoir tous les deux dans une même pièce est une mauvaise idée, ça ne signifie absolument pas que j'aurais renvoyé Rauera. Pas après tout ce qu'il a fait pour moi. Je repose ma tasse de café sur le bureau, croise les bras sur ma poitrine en haussant les épaules. Je te demande pas d'approuver. Même moi j'approuve pas si tu veux tout savoir. J'ai juste... Je peux pas faire autrement. Je ne sais pas rester loin de lui, jamais, j'aspire à mourir dans ses bras plutôt qu'à vivre une vie entière loin de sa peau. Personne ne peut comprendre, personne n'a jamais compris. Avant j'avais au moins le soulagement de savoir que c'était réciproque, qu'on était deux à affronter le monde. Aujourd'hui je dois vivre avec le fait qu'il n'y a que moi et que je me damne pour un homme qui peut me tourner le dos en un claquement de doigts.


_________________

FIRE

PLAY WITH

Don't give up on yourself too soon, if you're looking for a deeper love, jump down inside. There's nowhere to run and there's nowhere for you to hide
Re: WANNA AVOCUDDLE? • Nina
Dim 4 Nov - 9:08
Invité
Anonymous
Invité
Je voudrais réussir à ne pas la lâcher, à me réjouir pour elle. Au lieu de ça, je ne peux pas m’empêcher de penser à ce connard pour lequel elle pourrait mourir. Je n’ai jamais ete qu’un pansement apposé sur un mal beaucoup plus sévère. Mais la simple idée que Nina puisse accepter de sacrifier son estime d’elle-même et ses sourires d’enfant me déchire. Ça ne devrait pas. Je devrais me satisfaire de l’idée que je suis là et qu’il ne lui fera pas de mal en ma présence - pas sans que je lui en fasse en retour - mais c’est une très mince consolation. Je n’arrive pas à comprendre comment on peut être un imbécile pareil quand on a une fille comme ça entre les bras. Rien que pour ça, le slave ne mérite aucun respect de ma part.

« Je sais. Mais je m’en serais voulu de te saluer en foutant mon poing dans la gueule de ce connard. » C’est tout. Je sais que Nina reste attachée à moi. Je sais aussi que je ne suis pas dôté de beaucoup de compréhension envers les mecs qui cognent leur femme et les obligent à avorter. J’avale douloureusement une gorgée de café quand elle reprend et fini par reposer la tasse sur le bureau avant de faire une connerie. J’ai besoin de fumer. Je relâche le plateau du bureau et m’éloigne d’elle, qui ne sent plus le Monoï depuis bien longtemps sans doute, et me place à la fenêtre que j’ouvre pour allumer un cigarillo. « Je suppose que ces derniers pas n’ont pas vraiment existés alors? Puisque tu ne peux pas faire autrement. » Parce qu’on l’a fait. On a fait autrement ensemble. On a fait autrement pour la drogue, on a fait autrement pour les enfants qu’on a perdu, pour Lieven envolé et Slavenko disparu. « Tu sais quoi? J’veux pas savoir. » Je lache, la voix cassée, ravalant une fêlure dans une bouffée de tabac. J’ai l’impression de me faire plaquer, par une gonzesse qui n’était même pas la mienne.
Re: WANNA AVOCUDDLE? • Nina
Dim 4 Nov - 9:20
Nina Drazavic
2692
05/08/1992
Une maison hors de la ville
Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Mariée pour la seconde fois, avec le même homme.
WANNA AVOCUDDLE? • Nina 1559850485-sans-titre-1
STAFF

Feuille de personnage
Réputation:
WANNA AVOCUDDLE? • Nina Left_bar_bleue7/10WANNA AVOCUDDLE? • Nina Empty_bar_bleue  (7/10)
Influence:
WANNA AVOCUDDLE? • Nina Left_bar_bleue323/1000WANNA AVOCUDDLE? • Nina Empty_bar_bleue  (323/1000)
Objets: GSM Hackeur
​​
​Autrefois, on se serait battus pour ça. Je ne l'aurais pas laissé l'insulter, jamais. L'ennui c'est qu'aujourd'hui je sais qu'il a raison, je le pense encore. Ma douleur n'a pas disparu, j'en veux toujours terriblement au slave, et j'aurais voulu avoir le courage de lui tourner le dos. Je n'ai pas beaucoup d'estime de moi, pourtant je sais qu'il ne me mérite pas, qu'il ne devrait pas avoir droit à une autre chance de ma part. Alors je ne dis rien, je me contente de baisser les yeux, essayant d'apprivoiser le sentiment de malaise qui m'envahit. Je hais cette situation, Dieu que j'aurais voulu que les choses soient plus simples !

Je ne crois pas qu'on ait fait autrement pendant un an et demi. On n'était pas ensemble, ce n'était qu'une relation étrange mais elle n'aurait jamais mené à rien, on le sait tous les deux. Je ne le dis pas à voix haute pour ne pas remuer le couteau dans la plaie, mais il sait bien que je n'ai jamais oublié Slavenko, pas une seule seconde. Il n'y a pas eu une nuit durant laquelle je n'ai pas rêvé de lui, pas une seule journée durant laquelle je n'ai pas espéré son appel. Je me suis contentée de vivre en attendant. En attendant qu'il revienne ou en attendant de mourir. Je sais pas quoi te dire. Je finis par souffler, en relevant les yeux vers lui. T'en vas pas. S'il te plaît.


_________________

FIRE

PLAY WITH

Don't give up on yourself too soon, if you're looking for a deeper love, jump down inside. There's nowhere to run and there's nowhere for you to hide
Re: WANNA AVOCUDDLE? • Nina
Dim 4 Nov - 10:29
Invité
Anonymous
Invité
A chaque fois que j’ai cru qu’il pourrait y avoir autre chose entre Nina et moi, mon cerveau s’est rappelé à moi. Je ne dirais pas à voix haute combien de fois j’ai dû passer seul, les envies que je sentais naître quand elle se hissait sur mes genoux pour m’enlacer, ou que je sentais son corps niché contre le mien dans l’espace réduit de son canapé. Je n’ai jamais entrepris d’aller plus loin parce que je savais que ça arriverait. Ça ne m’a pas empêché d’espérer que peut-être, la fin de l’histoire ne serait pas celle à laquelle je m’attendais. Mais la vie n’est pas si surprenante qu’on se plait à le dire. Une boîte de chocolat. Mon cul.

J’ai voulu ramener Nina à la surface. J’ai voulu nous ramener à la surface. Pourquoi faire? Finalement, j’aurais dû partir et essayer de trouver Lieven. La tuer peut-être même. Faire quelque chose. Lorsqu’elle rouvre la bouche, je plante mes yeux dans les siens. Mon regard humide soutient le sien et j’ai un rire nerveux, je ne peux m’empêcher de répliquer d’un ton tranchant: « Partir? Tu me prends pour qui? Pour lui? » Je ne partirais pas. Je ne disparaîtrais pas. J’ai un mal de chien à me tenir mais je ne lui ferais pas de mal, parce que je ne suis pas comme lui.

Je tire sur mon cigarillo en la regardant de toute ma hauteur. « Je partirais quand tu n’auras plus besoin de moi. » Elle n’aura qu’à le dire. Et je disparaîtrais. Peu importe où au final. Ici non plus il n’y aura pas toujours quelque chose pour me retenir.


Re: WANNA AVOCUDDLE? • Nina
Dim 4 Nov - 11:09
Nina Drazavic
2692
05/08/1992
Une maison hors de la ville
Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Mariée pour la seconde fois, avec le même homme.
WANNA AVOCUDDLE? • Nina 1559850485-sans-titre-1
STAFF

Feuille de personnage
Réputation:
WANNA AVOCUDDLE? • Nina Left_bar_bleue7/10WANNA AVOCUDDLE? • Nina Empty_bar_bleue  (7/10)
Influence:
WANNA AVOCUDDLE? • Nina Left_bar_bleue323/1000WANNA AVOCUDDLE? • Nina Empty_bar_bleue  (323/1000)
Objets: GSM Hackeur
​​
​Sa réplique acerbe me heurte et je serre les dents, parce qu'une fois de plus je sais bien qu'il a raison. Le fait d'en être consciente ne m'empêche pas d'être blessée. Dieu que j'aimerais pouvoir répondre autrement, pourtant ! Lui dire que j'ai appris, finalement, que Slavenko avait eu de bonnes raisons de partir, que ce n'était pas ce qu'on croyait, qu'il ne l'avait pas voulu, qu'il n'avait pas eu le choix... Mais ce ne serait qu'un putain de mensonge, même si j'ai espéré cent fois apprendre qu'il n'avait pas été consentant à m'abandonner.

Je fronce les sourcils, tends la main vers lui pour attraper son poignet. J'aurais toujours besoin de toi. Plutôt que de l'attirer à moi -il est bien trop massif pour que j'y parvienne s'il ne se laisse pas faire- je me sers de sa main comme d'une prise pour me tracter vers lui. J'enroule mes bras autour de sa taille, prend d'office l'affection dont j'ai besoin. Je suis désolée. Je sais que tu ne peux pas comprendre, et je suis désolée... J'ai besoin de lui. Je n'ai pas d'autre excuse, pas d'autre explication, c'est comme ça, je ne sais pas vivre sans lui. Pas si j'ai la possibilité de vivre à ses côtés. Je crois que la rancœur finira par me ronger de l'intérieur, et peut-être que ça finira encore dans le sang et les larmes, mais je prends le risque. Parce que je n'ai pas le choix. La force d'attraction qui me pousse vers lui est bien trop puissante et je ne sais pas lutter, je n'ai jamais su le faire. Je relâche Rauera, propose anxieusement : Il bosse, là... Tu veux qu'on aille boire un café chez moi ? J'ai récupéré Tigar...


_________________

FIRE

PLAY WITH

Don't give up on yourself too soon, if you're looking for a deeper love, jump down inside. There's nowhere to run and there's nowhere for you to hide
Re: WANNA AVOCUDDLE? • Nina
Dim 4 Nov - 13:29
Invité
Anonymous
Invité
Dehors, la pluie a recommencé à tomber. D’ici, l’extérieur à la même apparence que celui de New York. Ma moto va être trempée. Saloperie de temps. Mon poing se resserre inconsciemment, et je finis par relâcher ma prise. Le temps n’y est pour rien, mon corps non plus. Le seul coupable, c’est ce connard de slave. Je soupire, tire une nouvelle latte de tabac et recrache la fumée sur le côté pour ne pas la lui envoyer au visage. Parce que même dans la colère froide qui est en train de prendre place dans mes entrailles, je n’ai pas envie de lui faire de mal. Pas à elle.

Sa main se referme sur mon poignet. Ma peau se crispe. Je relève les yeux et… je soupire en refermant les bras sur elle, pour la ramener contre moi. Je ferme les yeux, je ravale les larmes, la colère, la rancune, les regrets, et j’inspire profondément. « C’est moi qui suis désolé.» De pas avoir saisi ma chance, de pas avoir été capable de m’occuper d’elle suffisamment bien pour qu’elle l’oublie, de l’avoir repoussé quand nos corps se sont parfois cherchés. Je suis désolé aussi, de voir qu’elle se destine à ce genre de vie. Elle me relâche et cela me fait l’effet désagréable d’une douche froide. Alors je ne réfléchis pas bien longtemps. « Ouai. D’accord. J’ai loué une moto. Tu montes avec moi? » Je lui offre un sourire doux, et passe la main sur sa joue délicatement. C’est une façon de dire que je suis là. Que je m’envole pas. Que je partirais pas. Que ça ne change rien.
Pour moi.
Ou presque.
Re: WANNA AVOCUDDLE? • Nina
Dim 4 Nov - 14:14
Nina Drazavic
2692
05/08/1992
Une maison hors de la ville
Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Mariée pour la seconde fois, avec le même homme.
WANNA AVOCUDDLE? • Nina 1559850485-sans-titre-1
STAFF

Feuille de personnage
Réputation:
WANNA AVOCUDDLE? • Nina Left_bar_bleue7/10WANNA AVOCUDDLE? • Nina Empty_bar_bleue  (7/10)
Influence:
WANNA AVOCUDDLE? • Nina Left_bar_bleue323/1000WANNA AVOCUDDLE? • Nina Empty_bar_bleue  (323/1000)
Objets: GSM Hackeur
​​
​Ses bras se referment sur moi et je ravale difficilement la bouffée d'émotion qui me saisit. Il m'a étreint cent fois, j'ai dormi dans ses bras un nombre incalculables de fois en priant pour que l'odeur de sa peau me fasse oublier celle de Slavenko... Je n'ai pourtant jamais réellement cessé de penser au slave, ni même de parler de lui... Et toutes les fois où j'aurais pu échouer entre les cuisses du maori, il m'a repoussée. Je me demande si les choses seraient différentes, aujourd'hui, s'il ne l'avait pas fait. Je n'aurais jamais oublié Slavenko, mais peut-être que j'aurais pu essayer de vivre sans lui, enfin, peut-être que je ne serais pas revenue à Sarajevo, peut-être que j'aurais fini par laisser Rauera s'occuper de moi... Mais il ne m'a jamais laissée aller plus loin, alors ces questions resteront à jamais sans réponse.

Je hoche la tête dans un mince sourire. Je te suis. L'appartement est à côté de l'église orthodoxe. Je te guiderais. Je connais enfin la route par coeur, ne serait-ce qu'entre le bureau et la maison, et c'est déjà pas mal. On ressort tous les deux, un peu trop proches l'un de l'autre sans doute pour ne pas attirer les regards curieux dont je me moque éperdument. Je récupère mes affaires et suis Rauera à l'extérieur, où il pleut des cordes. Sur la moto, ça va être génial tiens...


_________________

FIRE

PLAY WITH

Don't give up on yourself too soon, if you're looking for a deeper love, jump down inside. There's nowhere to run and there's nowhere for you to hide
Re: WANNA AVOCUDDLE? • Nina
Dim 4 Nov - 14:45
Invité
Anonymous
Invité
Pendant quelques secondes, je crève d’envie de l’embrasser. Je ferme les yeux. Une seconde. Deux. Je ravale mes envies et je soupire profondément. Nina n’est pas à moi, elle ne l’a jamais été. Elle ne devrait appartenir à personne d’ailleurs. Pendant tout le temps que dure cette étreinte, je songe à toutes ces fois où j’ai eu envie d’elle, toutes ces fois où elle m’a soufflé son envie de moi, et ou je l’ai repoussé. Qu’est ce que j’ai été con. Et qu’est ce que j’ai envie d’elle putain.

Je n’en dis rien, et la relâche délicatement, en descendant rapidement les escaliers derrière elle. Une fois devant, je ne réfléchis pas une seconde et lui tend le casque qui se trouve dans le coffre de la moto. « Mets ça. » Je fais vrombir le moteur une fois qu’elle s’est installée derrière moi et mes mains viennent machinalement chercher les siennes pour les nouer autour de ma taille. Je suis les indications qu’elle me donne jusqu’à la maison et je gare la moto devant cette dernière. Je descends, observe les alentours dans un automatisme pour vérifier que personne ne nous suit. Je ne sais pas ce que fait son mec désormais, mais je n’ai pas spécialement envie qu’elle ait des zmmerdes par sa faute. J’attends qu’elle ouvre et lui souffle, mutin: « Chez toi pour cette fois? » Mon sourire s’étire doucement, rieur.

Re: WANNA AVOCUDDLE? • Nina
Dim 4 Nov - 18:02
Nina Drazavic
2692
05/08/1992
Une maison hors de la ville
Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Mariée pour la seconde fois, avec le même homme.
WANNA AVOCUDDLE? • Nina 1559850485-sans-titre-1
STAFF

Feuille de personnage
Réputation:
WANNA AVOCUDDLE? • Nina Left_bar_bleue7/10WANNA AVOCUDDLE? • Nina Empty_bar_bleue  (7/10)
Influence:
WANNA AVOCUDDLE? • Nina Left_bar_bleue323/1000WANNA AVOCUDDLE? • Nina Empty_bar_bleue  (323/1000)
Objets: GSM Hackeur
​​
​Je récupère le casque tendu et l'enfile sans broncher, parce que je le connais suffisamment pour savoir qu'il est inutile de discuter avec lui. Pourtant, il me va beaucoup trop grand, ce qui le rend bien moins efficace, mais je n'en dis rien. L'appartement n'est pas loin de l'agence et on y arrive très rapidement, la moto permettant d'éviter la circulation qui est de toute façon bien moins dense à Sarajevo qu'à New-York. Je descends de sa bécane et ouvre la porte d'entrée de l'immeuble en secouant la tête dans un sourire amusé avant de l'entraîne dans les escaliers qui mènent à l'appartement. L'immeuble en lui-même est en bon état, tout semble avoir été refait récemment et c'est également le cas à l'intérieur.

J'ouvre la porte, m'excuse d'avance : On s'est installés il y a peu, c'est pas encore meublé de partout... On a seulement acheté des tabourets pour manger sur l'îlot de la cuisine, un canapé, une table basse et un lit... Pour le reste, on a l'intention de meubler petit à petit, sans se presser, de toute façon j'ai cru comprendre que le budget de Slavenko était serré. Quant à moi et bien... Je paye encore un loyer à Brooklyn, alors voilà. Qu'est-ce que je te sers ? J'ai du café, des sodas, de la vodka...


_________________

FIRE

PLAY WITH

Don't give up on yourself too soon, if you're looking for a deeper love, jump down inside. There's nowhere to run and there's nowhere for you to hide
Re: WANNA AVOCUDDLE? • Nina
Lun 5 Nov - 11:14
Invité
Anonymous
Invité

​J’observe l’appartement. Tout est récent. Et c’est encore assez vide. Je suppose que leur installation est récente. Et je m’insulte de tout les noms de ne pas avoir été foutu de débarquer quelques semaines plus tôt. La bile me revient dans la gorge et lorsqu’elle me demande ce que je souhaite boire, j’avoue que je n’en ai plus la moindre idée. Finalement, je souffle, la voix fatiguée, contrecoup de cette annonce et du jet lag auquel je ne me suis pas encore tout à fait acclimaté: Whisky tu as? J’ai besoin d’un truc fort. » Je souffle. J’ai toujours détesté la vodka. C’est un alcool qui m’évoque de mauvais souvenirs et je n’ai pas envie de m’y plonger maintenant.

Je contourne les meubles comme si j’avais peur d’y toucher. Comme si les toucher allait rendre ça beaucoup plus concret. « Tu as l’air bien installé. C’est chouette. Je suppose. » Tigar me reconnaît et se précipite sur moi. J’attrape l’animal en me laissant finalement tomber sur le canapé. Nina évolue dans cette maison et mes yeux ne la lâchent pas. Pendant quelques secondes, j’ai la sensation d’être de retour à New York. Et ça fait un bien fou. « Je pourrais t’emprunter la salle de bain? Celle de l’hôtel est vraiment perrave et… j’ai pris la pluie. » Une veste en cuir et pas de casque, tu m’étonnes que je suis trempé. Ma main fourrage dans le pelage du chat.

Re: WANNA AVOCUDDLE? • Nina
Lun 5 Nov - 17:48
Nina Drazavic
2692
05/08/1992
Une maison hors de la ville
Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Mariée pour la seconde fois, avec le même homme.
WANNA AVOCUDDLE? • Nina 1559850485-sans-titre-1
STAFF

Feuille de personnage
Réputation:
WANNA AVOCUDDLE? • Nina Left_bar_bleue7/10WANNA AVOCUDDLE? • Nina Empty_bar_bleue  (7/10)
Influence:
WANNA AVOCUDDLE? • Nina Left_bar_bleue323/1000WANNA AVOCUDDLE? • Nina Empty_bar_bleue  (323/1000)
Objets: GSM Hackeur
Une légère grimace plisse mes lèvres parce que je sais très bien pour quelle raison il pense avoir besoin d'un alcool fort. Je ne voulais pas lui faire de peine, mais j'ai toujours su que ce jour arriverait. J'étais très loin d'imaginer que je retrouverais Slavenko, en revanche je savais qu'au moins son souvenir prendrait une trop grande place dans ma vie pour que le maori puisse se faire la sienne. Non seulement je l'ai toujours su, mais en plus je ne l'ai jamais caché. J'ai toujours du whisky. C'était l'un de mes alcools favoris avant que je ne rencontre le slave et qu'il me convertisse à la vodka. J'ai fait en sorte d'en trouver ici aussi, peut-être par rébellion envers Sarajevo, qui sait ?

Je récupère la bouteille et sors un verre, qui n'est pas vraiment un verre à whisky, pour le servir. Tant que j'y suis, je me sers également. C'est encore tout récent, oui, mais l'appartement est vraiment bien... On a accès au toit, c'est cool. Et nous sommes les seuls à y avoir accès, surtout ! Parfait pour fumer, s'isoler un peu, contempler la vue... A sa question, j'acquiesce dans un sourire. Mi casa es su casa, tu sais bien. T'as même le choix, tiens, entre une baignoire ou une douche.


_________________

FIRE

PLAY WITH

Don't give up on yourself too soon, if you're looking for a deeper love, jump down inside. There's nowhere to run and there's nowhere for you to hide
Re: WANNA AVOCUDDLE? • Nina
Lun 5 Nov - 20:10
Invité
Anonymous
Invité
Je fronce les sourcils une seconde, et chasse finalement cet air contrarié. Je me demande simplement si la manière qu'elle a de me dire ça est tout à fait normale, et je n'en suis pas sûre, mais je n'en fais aucune mention. Je suis Nina des yeux, et me saisit du verre qu'elle me tends. Je la regarde, depuis le canapé alors qu'elle m'indique que je suis le bienvenu, et que je suis libre de m'y sentir comme chez moi. Ma langue passe sur mes lèvres: - Tu casa si, claro. Pero la de tu marido? Pienso que no. J'use de quelques mots d'espagnol, de ceux que j'ai pratiqué pendant les années que j'ai passé au Mexique. J'ignore si elle le comprends, mais c'est plus simple à dire comme ça, pour moi. C'est moins... explicite, je suppose.

Je la regarde, et porte mon verre de whisky à mes lèvres avant de demander, d'une voix rendue plus rauque par l'alcool: - Tu vas rester à distance comme ça, ou tu vas finir par venir t'asseoir avec moi? Je ne supporte pas de la sentir aussi tendue et distance. J'ai envie de planter la tête de son mec sur une pique. Certes. Mais je ne vais pas la rejeter pour autant. Et Slavenko ne mérite pas que je me retienne d'avoir certaines familiarités avec Nina. Pas après l'avoir laissé sans se soucier de savoir si elle allait bien. - Viens là. Je souffle, fatigué: -S'il te plait. Ma voix se casse un peu, et je monte une main jusqu'à l'élastique de mes cheveux pour les laisser tomber sur mes épaules dans une cascade sombre.
Re: WANNA AVOCUDDLE? • Nina
Lun 5 Nov - 20:18
Nina Drazavic
2692
05/08/1992
Une maison hors de la ville
Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Mariée pour la seconde fois, avec le même homme.
WANNA AVOCUDDLE? • Nina 1559850485-sans-titre-1
STAFF

Feuille de personnage
Réputation:
WANNA AVOCUDDLE? • Nina Left_bar_bleue7/10WANNA AVOCUDDLE? • Nina Empty_bar_bleue  (7/10)
Influence:
WANNA AVOCUDDLE? • Nina Left_bar_bleue323/1000WANNA AVOCUDDLE? • Nina Empty_bar_bleue  (323/1000)
Objets: GSM Hackeur
Je fronce les sourcils, avec le besoin viscéral de le contredire soudain. Parce que oui, je baragouine un peu l'espagnol, notamment pour l'avoir étudié à l'école et parce que c'est le pays que je rêve de visiter. Tu es chez toi chez moi, peu importe la personne avec laquelle je vis. S'il y a bien une chose que notre séparation m'a appris, c'est que je ne laisserais plus Slavenko m'éloigner des rares personnes que je peux considérer comme des amis. Peu importe sa jalousie envers Rauera, il est la seule raison pour laquelle je suis encore en vie, et s'il émet la moindre réticence quant à sa présence ici, je ne manquerais pas de le lui rappeler. J'aurais clamsé d'une overdose si ça n'avait pas été pour le maori. Je ne suis pas du genre à oublier ceux qui m'ont soutenue une fois que les choses s'améliorent pour moi. D'autant que je ne suis pas certaine de pouvoir parler d'amélioration.

J'ai du mal, en revanche, à me montrer aussi familière avec lui que j'ai pu l'être par le passé. Non pas parce que j'ai peur de déraper -j'ai toujours été fidèle au slave et je sais que je le serais quoiqu'il advienne- mais parce que je ne veux pas blesser Rauera. Pourtant je ne sais rien lui refuser et je soupire quand il m'appelle, hésite une fraction de seconde avant de le rejoindre. J'ôte mes chaussures pour prendre place à côté de lui sur le canapé, mon épaule appuyée contre la sienne. Je tourne la tête vers lui, demande d'une petite voix : Tu m'en veux beaucoup...?


_________________

FIRE

PLAY WITH

Don't give up on yourself too soon, if you're looking for a deeper love, jump down inside. There's nowhere to run and there's nowhere for you to hide
Re: WANNA AVOCUDDLE? • Nina
Lun 5 Nov - 20:35
Invité
Anonymous
Invité
Je baisse les yeux et un sourire nerveux étire mes lèvres quand elle me réponds. Je pensais que l'espagnol allait me mettre à l'abris de ses mots, mais je me suis trompé. Je hausse les épaules en détournant le regard: - Je ne dis pas le contraire. Mais je doute qu'il ait envie de me trouver ici. Pas vrai? Je n'ai absolument pas peur de Slavenko. C'est un grand gabarit, mais je n'en suis pas un petit non plus. Je sais me battre, et je sais faire mal. J'espère que ça n'en arrivera jamais à ce stade avec le slave, parce que cela serait le signe qu'il lui aurait fait du mal, et je ne souhaite pas que Nina souffre. De quelque façon que ce soit. J'ai toujours veillé à ce qu'elle souffre le moins possible, et je compte bien continuer, surtout maintenant que je suis ici. Depuis New York, je n'avais pas le moindre moyen de surveiller le slave, ici, je ne le lâcherais pas. Je sais qu'il tourne toujours dans les alentours de Pussy, alors ça ne sera pas bien difficile.

J'attends. Chaque seconde où elle se tient loin de moi me paraît une petite éternité. Il y a moins d'une heure, elle sautait dans mes bras en me voyant. Alors quoi? Je n'ai plus le droit de la toucher, de l'approcher? Elle finit par avaler la distance qui nous sépare, pour venir s'asseoir contre moi. J'ai un rire amusé en entendant sa petite voix, et je tourne les yeux vers elle, les baissant vers les siens: - Fais moi pas c'te petite voix... T'as rien à te faire pardonner. Je souffle. - Je lui en veux d'être un connard, égoïste qui n'a aucune conscience de la chance qu'il a. Je m'en veux de pas avoir... Je déglutis difficilement. - Laisse tomber. J'avale une rasade de whisky, et passe un bras autour de ses fines épaules.
Re: WANNA AVOCUDDLE? • Nina
Contenu sponsorisé
Aller à la page : 1, 2  Suivant