C'était terrible, je me suis au moins pété un ongle / Legenko
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
 

C'était terrible, je me suis au moins pété un ongle / Legenko

avatar
Legence EllroyPussycat
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 70
Statut : Célibataire
Occupation : Trafiquant, soi-disant promoteur immobilier
Localisation : A l'hôtel ou ailleurs lorsqu'il veut bien
Détails : 1m86, un port de tête d'empereur, un regard de chat, toujours bien sapé, accompagné d'un grand Noir qu'il appelle Rotschild.

Profil Académie Waverly
Lun 17 Sep - 14:23
Rotschild s'avança le premier et risqua un œil dans la rue décrite succinctement par Slavenko dans son message, détaillant les environs avec méfiance ; un chat dormait sur une poubelle en attendant que l'italien du quartier lui serve son festin sous forme de restes, un SDF dormait / mourait sous sa couverture, bref, tout était tranquille.


« Merci », déclara Legence en passant à côté de la silhouette massive de son garde du corps, entièrement vêtu de noir comme s'il allait à un enterrement, et pour une fois pas de ces costumes outrageusement chers, mais de fringues de sport comme s'il s'était soudainement mis à l'escalade.


Bon en fait ça n'était pas soudain ; bien peu s'en souvenaient mais Pussycat avait démarré dans le cambriolage, ce qui ne lui avait pas réussi longtemps puisqu'il était tombé sur la baraque des de Rossi ; il était ensuite entré dans le circuit, s'était débrouillé et était maintenant le chat de gouttière qu'on connaissait dans les milieux mafieux de Vegas.
Mais lui n'avait jamais oublié, et surtout, il avait gardé cette souplesse et cette agilité qui faisait de lui un très bon monte-en-l'air – ça plus sa moralité, hum ! Douteuse.


Il passa donc tout naturellement par la fenêtre pour aller chez Slavenko ne voulant pas que ses amitiés en ville soient trop vite découvertes, et non, sans jamais se dire qu'entrer par effraction chez un criminel de guerre s'approchait très franchement de la stupidité la plus totale.


Il sauta par la fenêtre, se rétablit avec souplesse :


« Tigriiii j'suis arrivé. »
avatar
Slavenko DrazavicSTAFF - Srpska tigar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 682
Statut : tente de sauver son mariage
Occupation : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Localisation : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Détails : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'amour de sa vie

Profil Académie Waverly
Mar 18 Sep - 9:04
​​
18 septembre, passé 20h


J'ai la gueule de bois et je suis de mauvais poil à cause des événements de la nuit, de ce matin aussi, quand je reçois le sms de Legence. Ah le con, qu'est-ce qu'il fout à Sarajevo celui-là ? Une bouffée de joie bienvenue me sort de mon marasme noir. Je lui réponds de passer le soir même, rien de mieux pour égayer ma journée. Ensuite je dors, prends ma douche et je passe au QG vérifier mon planning. Je m'arrange pour me libérer ce soir et je bosse l'après-midi au centre de conférence, je sais que Nina n'y sera pas, elle m'a dit ne pas travailler aujourd'hui.

Le soir, je suis chez moi et j'ai pris une douche en rentrant. Je traine dans la chambre en pantalon de jogging, tee-shirt quand j'entends un bruit. Je me saisis de mon flingue - un beretta, j'ai toujours eu un faible pour ce calibre - et je bouge silencieusement, concentré. Legence m'apparait, si fier de lui quand il m'annonce qu'il est arrivé que ça me fait sourire. Je baisse mon arme. "Je vois ça Puss' ! Et j'ai failli trouer ta couenne chaton !" Je pose mon flingue sur le petit meuble où je le mets tous les soirs avec mes clefs et mon téléphone, et je m'approche de mon mafieux américain préféré entre tous pour lui donner l'accolade virile et familiale des pays de l'Est. "Je ne te dis pas d'entrer du coup ! Comment tu vas ? Et surtout, qu'est-ce que tu fous à Sarajevo ?!!!


_________________
Sais-tu
Que là sous sa poitrine
Une rage sommeille
Que je ne soupçonnes pas?
 Prends garde, sous son sein la grenade
Clara Luciani
avatar
Legence EllroyPussycat
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 70
Statut : Célibataire
Occupation : Trafiquant, soi-disant promoteur immobilier
Localisation : A l'hôtel ou ailleurs lorsqu'il veut bien
Détails : 1m86, un port de tête d'empereur, un regard de chat, toujours bien sapé, accompagné d'un grand Noir qu'il appelle Rotschild.

Profil Académie Waverly
Jeu 20 Sep - 12:38
S'il eut peur de la présence d'un flingue dans la main de son ami, Legence n'en montra rien, haussant simplement des épaules avec désinvolture – en réalité il cachait très bien une brusque accélération cardiaque due à la fois à la méfiance et à la joie de voir Slavo. En si bonne forme, rrh.


« T'es beau tigri, ça te réussit de vivre au pays. »


Il accepta l'accolade sans faire d'histoire comme à chaque fois, affichant un sourire satisfait.


« ça va, ça va. Je suis ici parce que ça s'est corsé aux USA, j'ai pas mal voyagé... Je suis resté à NY après que tu sois parti, puis tu sais, Wyatt a été renvoyé en taule, cet idiot. J'ai repris mes affaires à Vegas, j'ai un peu trafiqué à la frontière mex, mais les flics se sont intéressés à mon business...
Je suis ici pour découvrir l'Europe et voir ce qu'on peut y faire de bien. 
Tu as quelque chose à boire ? De fort ? Et toi comment tu vas ? »
avatar
Slavenko DrazavicSTAFF - Srpska tigar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 682
Statut : tente de sauver son mariage
Occupation : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Localisation : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Détails : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'amour de sa vie

Profil Académie Waverly
Ven 21 Sep - 10:33
La remarque brutale de Legence sur mon physique me coupe le sifflet. Qui dit à un homme qu'il est beau ? En plus un autre homme ?! Ah oui Legence. Jebote...en quatorze mois à Sarajevo, je vous jure que j'avais oublié ! Ici j'étouffe soigneusement ma bisexualité, j'ai pas envie de me retrouver la tête dans la rivière par trois mètres de fond. "Heu...j'imagine que c'est un compliment ? Merci chaton." Déjà appeler un autre homme chaton, je suis plus que limite non ? Mais C'est Leg et il ne m'a jamais laissé indifférent. Jamais. Ce mec c'est une bombe d'hormones sur pattes.

Comment je vais ? La question m'amuse d'une noire ironie. Il faut qu'il resurgisse après que j'ai croisé Nina. C'est juste incroyable! Mais cette fois, je décide de ne pas l'accabler avec mes histoires sentimentales inexistantes. C'est pas parce que j'ai failli sauter mon (ex?) femme sur le canapé hier que je dois m'étaler en sentimentalisme. "J'vais bien comme tu vois ? Alors comme ça ton mec est en taule ? Trafic de coke ? Putain, il a du prendre cher...  Pauvre Pussy. J'ai de la vodka, ça va te remonter le moral, va. " Je m'affaire à aller chercher la bouteille au congélo et à nous verser deux shooters. "Tu viens pour faire du business ici ? Oh y a de quoi faire mon grand. Tu sais quoi, on a ouvert une nouvelle boite qui nous sert de QG, j'ai pu choisir le nom. Pussynight, hum ? C'est un peu le pendant du Pussibox en moins original. Sont très traditionnels ici. "

Je suis curieux, je me souviens de son sms "Dis avant qu'on passe au n°3 de ton message. C'est qui cette personne que je devrais rencontrer ? "


_________________
Sais-tu
Que là sous sa poitrine
Une rage sommeille
Que je ne soupçonnes pas?
 Prends garde, sous son sein la grenade
Clara Luciani
avatar
Legence EllroyPussycat
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 70
Statut : Célibataire
Occupation : Trafiquant, soi-disant promoteur immobilier
Localisation : A l'hôtel ou ailleurs lorsqu'il veut bien
Détails : 1m86, un port de tête d'empereur, un regard de chat, toujours bien sapé, accompagné d'un grand Noir qu'il appelle Rotschild.

Profil Académie Waverly
Dim 23 Sep - 19:53
« Non si je te dis que t'es beau c'est sans doute pour te faire chier, hu », fit remarquer Legence en roulant des yeux, s'installant dans le canapé comme s'il était chez lui, selon son attitude habituelle en somme.

Hocha de la tête, bravement.

« Ouais, la coke, comme d'habitude avec Wyatt, en fait. Hmm, hmm, un certain nombre d'années, c'plus mon mec de toute façon. »

Il tut que ça l'avait fait vraiment chier et que s'il avait été un peu plus sentimental il aurait tenté de l'étêter pour le faire souffrir comme ça. Mais Leg n'était pas sentimental malgré ses allures de tapette, et était passé à autre chose semblait-il dans un battement de cils. Il semblait seulement... Son inconscient vicieux lui rappelait souvent l'existence de Wyatt, et il en avait de ces rêves doux-amers. Il n'allait toutefois pas raconter tout ça à Slavenko, il ne manquerait plus que ça.
Un sourire malin fendit son visage quand Slavo lui dit le nom de la boîte :

« Oh alors c'est toi ? Ah ! Je me doutais, enfin j'espérais y croire. C'est vraiment trop gentil tigri, de penser à moi d'aussi loin.
Ouais, du coup l'idée c'est de faire du business ici, je ne sais pas encore trop dans quoi je voudrais me lancer... j'vais sans doute garder un peu d'art sous le coude, mais j'aime à me méfier des mafias de chez toi, vous avez la réputation de zigues violents, et pas pour des prunes en général. »

Il eut un regard de velours à l'évocation du n°3, toujours prêt pour baiser avec le serbe qui lui faisait de l'effet sans qu'il ne s'en cache le moins du monde.

« Une copine qui est venue jusqu'ici, vous avez à peu près les mêmes méthodes, elle va te plaire. T'es trop habillé pour le numéro 3, attend je vais t'aider... merci », commenta-t-il en prélevant un verre de vodka qu'il estimait être un cadeau sans trop se tromper. Il leva la main pour aider le slave à se débarrasser de ses fringues. « Elle est aussi ici depuis peu de temps... mais tiens, on vivait dans le même quartier à NY tu t'en rappelles ptêt : Deirdre, ça te dit un truc ? »
avatar
Slavenko DrazavicSTAFF - Srpska tigar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 682
Statut : tente de sauver son mariage
Occupation : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Localisation : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Détails : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'amour de sa vie

Profil Académie Waverly
Lun 24 Sep - 14:13
Je suis bonne pâte, je sers Legence d'une vodka dont il a l'air d'avoir grand besoin. Moi aussi j'en ai besoin, mais moi c'est permanent. La vodka coule dans mes veines comme la Miljacka coule dans Sarajevo. J'ai un sourire amusé, ironique pour dissimuler mon trouble et je hausse les épaules d'un air désinvolte. "Hé, c'est que le nom est bon, même les touristiques le comprennent, et ça marche." Je hoche la tête en confirmant son impression "on est très territorial ici. Mais surtout pour les gros trafics locaux qui nécessitent des territoires, filles, drogues, armes, et bien sur la dernière mode les passeurs. Si c'est ça que tu veux faire, il te faudra choisir un partenaire chaton. Humm ? Par contre le reste, tu peux te faire une niche, animaux exotiques, tu aimais ça avant... Bookmaker, receleur, import/export de tout et n'importe quoi, tout ça, ça marche bien et y a beaucoup plus d'acteurs, même des étrangers comme toi."

Je frémis déjà quand il lève la main pour la glisser sur mes épaules, mes flancs et attraper le bas de mon tee-shirt. Je le laisse faire avec un regard de pacha démentit par un sourire de loup affamé. La fin de la veille m'a clairement laissé frustré et le plaisir de l'interdit fait flamber mon désir encore plus fort. J'avale ma vodka avant d'ôter complètement mon tee-shirt. Je grogne vaguement "ouai je vois. La meuf du garage, elle a vendu une moto à Nina. Et pourquoi tu veux me la présenter ?" Je tire sur les fringues de Legence à mon tour, brusquement plus passionné par le n°3 que par le point n°2. La faute à Leg, je voulais faire ça dans l'ordre.



_________________
Sais-tu
Que là sous sa poitrine
Une rage sommeille
Que je ne soupçonnes pas?
 Prends garde, sous son sein la grenade
Clara Luciani
avatar
Legence EllroyPussycat
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 70
Statut : Célibataire
Occupation : Trafiquant, soi-disant promoteur immobilier
Localisation : A l'hôtel ou ailleurs lorsqu'il veut bien
Détails : 1m86, un port de tête d'empereur, un regard de chat, toujours bien sapé, accompagné d'un grand Noir qu'il appelle Rotschild.

Profil Académie Waverly
Ven 28 Sep - 19:21
Les possibilités tournoyaient dans la tête de Pussycat, qui avait pourtant bien du mal à se concentrer sur autre chose que les abdos de Slavenko, qui n'avaient jamais été oubliés, remarquables qu'ils étaient.
Il laissa traîner ses dents sur sa lèvre inférieure, dans une mimique suggérant universellement l'appréciation purement physique.


« Hmm. Les animaux, c'est une idée, mais d'ici c'est foutrement loin l'Amérique latine, je ne sais pas...
Je vais réfléchir. J'aimais bien aussi le faux-monnayage, je m'y remettrai peut-être... Tu voudras bien être mon partenaire en affaires ou t'es trop occupé ? »


Il rit, lança le t-shirt de Slavenko un peu hasard, et se redressa pour se laisser déshabiller. Il profita de la taille de son amant pour lui grimper sur les genoux et le mouvement aurait pu paraître mignon s'il n'en avait pas profité pour se presser contre lui d'une manière parfaitement claire.


« Parce qu'elle est très intéressante, niveau affaires, et que si je me lance dans la fausse monnaie, elle sera très bien pour les livraisons... En plus vous allez bien vous entendre parce que vous fonctionnez pareil tous les deux.
C'est fascinant tu verras. »


Il finit par réussir à déboutonner d'une seule main le froc de Slavo, et glisser la main dedans, saluant d'un sourire le contact qui en résultait.
avatar
Slavenko DrazavicSTAFF - Srpska tigar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 682
Statut : tente de sauver son mariage
Occupation : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Localisation : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Détails : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'amour de sa vie

Profil Académie Waverly
Sam 29 Sep - 14:43
"T'es loin de l'Amérique latine mais pas tant de l'Asie et de l'Afrique." perso, je trouve les tigres déjà bien assez exotiques ! Enfin, les animaux, leurs trafics, je trouve ça compliqué, on n'est pas à l'abri que ça crève en route ces bestioles... "Fausse-monnaie, ça c'est un bon créneau. Oui, bien sur, je peux, en sous-marin si les milieux que tu vises sont pas compatibles avec mon groupe" Parce que des fois faut bien dire, les Tigrovi sont un peu extrêmes dans leurs conviction. "Tu sais quoi ? On bosse avec les russes, c'est un bon créneau ça...Y a plein de relations d'affaires de ce côté."

Je suis plutôt du genre impatient et les fringues de Legence fuient devant moi, sans doute qu'elles ont peur de se faire déchirer par mégarde. Ça me va d'autant mieux que le mafieux ne se prive pas de me chauffer et que j'ai l'envie brusque des plaisirs interdits par ma communauté et ma religion (même si je ne suis pas très croyant, disons le tout net) . Je grogne à la main qui me saisit fermement (quel plaisir !) et je le choppe main sur la nuque pour prendre un baiser. "Ah ? On s'ressemble, c'est à dire ? On rapplique quand tu veux baiser ?" C'est une remarque amusée, provocatrice, et légèrement mensongère aussi, parce que je ne sais pas si c'est réellement ce que je fais. J'ai saisi une opportunité à son sms, c'est toujours comme ça avec Legence. On se baise en pointillé, entre deux vides, bref quand Wyatt et Nina ne sont pas dans nos vies ! Encore que Leg n'est pas très regardant question baise et fidélité.

"J'ai une question qui me taraude. Est-ce que tu me rendrais le service de me baiser?"
Non parce que jusqu'ici c'était moi qui le baisait, si on va dans les détails techniques, mais vu qu'ici je n'ai pas d'occasion de trouver un partenaire sans risquer ma peau, j'avoue que j'aimerais bien tant que j'ai Leg sous la main, ou que je suis sous la sienne.  Mais je ne sais pas s'il pratique ! J'esquisse un sourire de loup, les mains occupées à déboucler son pantalon. "J'te retournerais le service bien sur"


_________________
Sais-tu
Que là sous sa poitrine
Une rage sommeille
Que je ne soupçonnes pas?
 Prends garde, sous son sein la grenade
Clara Luciani
avatar
Legence EllroyPussycat
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 70
Statut : Célibataire
Occupation : Trafiquant, soi-disant promoteur immobilier
Localisation : A l'hôtel ou ailleurs lorsqu'il veut bien
Détails : 1m86, un port de tête d'empereur, un regard de chat, toujours bien sapé, accompagné d'un grand Noir qu'il appelle Rotschild.

Profil Académie Waverly
Dim 30 Sep - 12:05
« J'ai jamais été en Afrique ou en en Asie, c'est une bonne idée que tu as là tigri », ronronna Legence, qui retenait surtout qu'il y avait de quoi faire et que Slavenko voulait bien l'aider.


A vrai dire il avait bien du mal à se concentrer sur autre chose que la sensation de l'air libre sur sa peau et les mains du slave, fermes et précises, capables de ce genre de caresses qui a tendance à laisser des marques dans leur sillage.
Pussycat eut un rire en imaginant Deirdre rappliquer pour baiser. Mmmmh.


« Haha, non, pas pour ça. Vous avez la même manière de régler les problèmes, je voulais vous proposer des coups à faire, vous me seriez utiles tous les deux.
Incroyable mais vrai, l'approche pattes-de-velours... » dont ses doigts faisaient une démonstration habile sur la queue de Slavenko, « ne marche pas toujours. »


Il posa son regard gris sur son amant, arquant un sourcil à sa question :


« Oh, eh bien, si tu en as envie, bien sûr. Je ne savais pas que ça t'intéressait... »


Son demi-sourire de chat concurrençait l'expression de celui de Slavenko, il glissa sa main libre dans sa nuque, l'encourageant à basculer la tête pour le laisser glisser les lèvres dans son cou. Il dut toutefois démonter de ses genoux à regret, pour se débarrasser de ce qui lui restait de fringues – la position califourchon n'étant pas la plus pratique du monde.
avatar
Slavenko DrazavicSTAFF - Srpska tigar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 682
Statut : tente de sauver son mariage
Occupation : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Localisation : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Détails : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'amour de sa vie

Profil Académie Waverly
Dim 30 Sep - 15:48
Bien sur que c'est une bonne idée ! J'ai peut-être pas été à l'école longtemps mais je sais qu'il y a des tigres en Asie, des girafes en Afrique et que c'est plus près que l’Amérique du Sud ! Logique implacable ! "D'accord, je vois pas bien ce que tu essayes de m'dire si ce n'est que je suis un bourrin, mais présente la moi alors. On trouvera bien un business à s'faire. C'est toi le cerveau macka. Moi j'exécute."

Je hausse les épaules à sa surprise. Pourtant, c'est vrai, nos autres fois ont été naturellement dans un sens et en toute franchise c'est un plaisir que je m'accorde assez rarement parce qu'il faut que les circonstances soient réunies dont l'affinité avec le partenaire, et une certaine dose de confiance (surtout ici, à Sarajevo, Leg sera ma première incartade dans mon pays, il est premier en beaucoup de choses le bougre). "ça m'arrive - tant qu'à être bi autant profiter de tous les avantages - et tu sais ce qu'on dit, l'occasion fait le Larron."

Je profite qu'il me relâche et se déshabille pour faire de même. Dès que c'est fait, je me jette avec fureur contre sa peau, l’agrippant plus que je l'enlace dans un désir exacerbé et brut. Il ne fait rien et il m'excite ce con ! Il est infernal, ce type, il m'agace comme une piqûre de moustique qui démange et qui est dans un endroit impossible à gratter. Je ne le laisse pas se rasseoir mais je le pousse contre le mur en le coinçant, provocateur.

_________________
Sais-tu
Que là sous sa poitrine
Une rage sommeille
Que je ne soupçonnes pas?
 Prends garde, sous son sein la grenade
Clara Luciani
avatar
Legence EllroyPussycat
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 70
Statut : Célibataire
Occupation : Trafiquant, soi-disant promoteur immobilier
Localisation : A l'hôtel ou ailleurs lorsqu'il veut bien
Détails : 1m86, un port de tête d'empereur, un regard de chat, toujours bien sapé, accompagné d'un grand Noir qu'il appelle Rotschild.

Profil Académie Waverly
Mar 2 Oct - 15:12
« Tu es un bourrin, c'est une bourrine, heureusement qu'elle est mariée sinon vos enfants détruiraient le monde en riant », ricana Legence, avant de glisser les mains dans la nuque du slave en l'attirant un peu plus contre lui alors qu'il le coinçait contre un mur en se servant de sa taille. « Mais avant ça, j'ai besoin de toi donc tu vas rester gentiment avec moi. »


La peau de Slavenko était brûlante contre la sienne et c'était parfaitement l'inverse de désagréable, quant à la poigne un rien brusque qui était celle du serbe, eh bien, c'était exactement comme ça que Leg aimait les contacts.
Il n'était finalement pas si difficile.
Il réagit à la brusquerie de Slavenko en lui mordant la lèvre inférieure, s'agrippant à lui en réponse à ses gestes.


« Allumeur », l'accusa-t-il en illustrant en même temps parfaitement bien son propos, avançant la jambe contre sa queue pour le provoquer.
avatar
Slavenko DrazavicSTAFF - Srpska tigar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 682
Statut : tente de sauver son mariage
Occupation : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Localisation : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Détails : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'amour de sa vie

Profil Académie Waverly
Mer 3 Oct - 21:52
"T'oublies que j'veux pas d'enfants, ça évitera p'tre une troisième guerre mondiale. " Mon ton est grinçant,, rauque, un drôle de mélange parce Nina a avorté, parce que ça a sonné le glas de notre mariage et que en la voyant hier, j'ai constaté que je l'aimais toujours. Alors le sexe rude et viril avec Ellroy sera une excellente thérapie pour me sortir de la tête la peau blanche de Nina et ses vallons à explorer.

J'ai un sourire à sa remarque et comme il approche, ma main se referme sur lui, appréciatrice. Je l'aide à prendre consistance d'un mouvement efficace de va-et-vient qui m'excite fichtrement, autant que son baiser-morsure et le moment où je fourre ma langue dans sa bouche dans un sursaut nerveux, choc électrique délicieux qui me parcourt l'échine jusque dans les reins. Je gronde d'un ton presque rieur si ce n'est qu'il est rauque d'excitation "Je t'aime allumé" Je le libère brusquement, prend sa place contre le mur, les mains à plats dans un geste de reddition en tournant la tête vers lui. J'ai pourtant un regard de loup affamé mais c'est pourtant moi qui attend d'être dévoré. "Me fait pas trop languir, j'suis chaud macka" J'adore baiser debout, je sais pastrop pourquoi, peut-être parce que ruines de Sarajevo quand j'ai découvert le sexe étaient inconfortables autrement que debout. Baiser dans les gravats, c'est tout un art, ça a du me rester...

_________________
Sais-tu
Que là sous sa poitrine
Une rage sommeille
Que je ne soupçonnes pas?
 Prends garde, sous son sein la grenade
Clara Luciani
avatar
Legence EllroyPussycat
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 70
Statut : Célibataire
Occupation : Trafiquant, soi-disant promoteur immobilier
Localisation : A l'hôtel ou ailleurs lorsqu'il veut bien
Détails : 1m86, un port de tête d'empereur, un regard de chat, toujours bien sapé, accompagné d'un grand Noir qu'il appelle Rotschild.

Profil Académie Waverly
Jeu 4 Oct - 0:06
Legence pesa le pour et le contre :


« Oh elle te demanderait sûrement pas ton avis pour ça. »


Mais, eh bien, tout était très compliqué à ce niveau-là pour Deirdre du très peu qu'il en savait – il s'en foutait à vrai dire, l'instinct paternel absent et encore amputé du fait d'avoir dû s'occuper de sa fratrie pendant ses jeunes années.
Et puis il avait bien plus intéressant sous les yeux et en sensations, là de suite ! Il gronda aux mouvements de Slavenko sur sa queue, ses muscles secs s'étirant et roulant sous sa peau, et ses pupilles se dilatèrent alors que les places changeaient sous l'impulsion du slave.
La situation devenait dangereuse – dans ces contrées –, intéressante – invariablement lorsqu'il s'agissait de Legence.
Un rire chaud s'éleva dans l'air, le souffle du trafiquant se perdant contre la nuque et le cou de son amant.


« Tu me connais... »


Après avoir craché sur ses doigts, il glissa la main plus bas, et – comme d'habitude selon lui, mais largement moins selon certains de ses associés – tint ses promesses en pénétrant précautionneusement Slavenko, les dents râpant contre son épaule dans un geste de possession malvenu.
avatar
Slavenko DrazavicSTAFF - Srpska tigar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 682
Statut : tente de sauver son mariage
Occupation : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Localisation : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Détails : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'amour de sa vie

Profil Académie Waverly
Lun 8 Oct - 14:22
J'aime bien le cul pour le cul mais j'aime bien décider aussi et la remarque de Legence me fait hausser un sourcil. Comme je le connais et qu'il est toujours dans l'exagération d'un Végasien, je ne relève pas tout en me promettant de garder cette fille à l’œil pour éviter de me faire baiser contre mon gré ! J'aime bien me faire enculer mais faut y mettre les formes. Ha ha !

Bon passons plutôt au choses sérieuses que Diable et Legence s'y emploie merveilleusement. Je gronde quand il me mord mais je ne me soustrais pas, j'aime bien cette façon de faire, et plus encore après son intrusion qui me fait fermer à demi les yeux. Je pose le front contre le mur, bande les muscles des mes bras, l'invite par ma posture (qui a dit de pute que je lui pète les dents ?). Bon j'avoue que dans mon pays, c'est compliqué d'être bi et j'ai plus de mal à assumer vu que le secret est vital, sans exagération. "Si tu veux une capote y en dans le tiroir sous la tv. Mais j'm'en fous..." Je ne suis pas toujours aussi laxiste mais ce soir, bah, c'est Leg, j'ai revu Nina, il y a une sorte d'envie de me bruler les ailes dans cette étreinte que j'exige. "Baise moi putain."




_________________
Sais-tu
Que là sous sa poitrine
Une rage sommeille
Que je ne soupçonnes pas?
 Prends garde, sous son sein la grenade
Clara Luciani
avatar
Legence EllroyPussycat
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 70
Statut : Célibataire
Occupation : Trafiquant, soi-disant promoteur immobilier
Localisation : A l'hôtel ou ailleurs lorsqu'il veut bien
Détails : 1m86, un port de tête d'empereur, un regard de chat, toujours bien sapé, accompagné d'un grand Noir qu'il appelle Rotschild.

Profil Académie Waverly
Lun 22 Oct - 11:49
Le dilemme passa, en flash brûlant, et Pussy décida qu'il s'en fichait aussi. Il miaula de contentement contre la nuque de Slavenko qui réclamait très joliment – dommage que ça arrive si peu souvent – et s'aligna contre son corps pour accéder à son désir. La pression et la chaleur lui firent quasi tourner la tête alors que ses phalanges se serraient contre la hanche du slave quitte à y laisser une marque. Bon il laissa aussi probablement une marque de dents dans son cou, content de le retrouver :
« Tu m'as manqué », ronronna-t-il, un peu dragueur, fermant les yeux puis avançant les hanches, tentant de contrôler ma réputation.
avatar
Slavenko DrazavicSTAFF - Srpska tigar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 682
Statut : tente de sauver son mariage
Occupation : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Localisation : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Détails : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'amour de sa vie

Profil Académie Waverly
Lun 22 Oct - 15:15
Je gronde de satisfaction quand il se décide enfin ! Je jure d'un ton aimable "Nom de Dieu il était temps, tu t'es toujours fait désirer." Ce qui est faux, la première fois à Vegas, c'est moi qui me suis fait désirer jusqu'à ce qu'il me chauffe tellement que je cède à cette pulsion longtemps refoulée pour les hommes. Je m'en souviens encore très bien, c'était dans les chiottes de ce club de striptease où il y avait une soirée entre maffieux. Mais cette fois là c'est moi qui l'avait baisé. En fait c'est la première fois que lui me baise de cette façon et le réaliser fait brusquement grimper le plaisir. Je ne suis pas patient, j'aime les plaisirs forts et rapides et je viens le chercher à coups de bassins provocateurs. Je lui offre ma nuque pour ses morsures, j'aime les échanges musclés si je puis dire et rien ne me plait plus que sentir ses doigts s'incruster dans ma chair, comme sa queue en moi. Je réclame rapidement "plus fort" d'une voix changée, rauque, gémissante aussi. Ça fait si longtemps que j'ai pas été baisé un mec que le plaisir me surprend par sa fulgurance. Je jouis dans un grondement, me retiens contre le mur les jambes tremblantes pour ne pas me casser la gueule.

Quand le plaisir reflux, il reste ce sentiment de béatitude groggy et je finis par me tourner vers Legence pour lui adresser un sourire de contentement. Je saisis ses hanches pour les tirer vers moi dans un geste possessif explicite en demandant "tu restes encore un peu ?" Je laisse une main remonter sur son dos, enserrer sa nuque pour l'attirer pour un baiser brutal et soupirant à la fois.




_________________
Sais-tu
Que là sous sa poitrine
Une rage sommeille
Que je ne soupçonnes pas?
 Prends garde, sous son sein la grenade
Clara Luciani
avatar
Legence EllroyPussycat
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 70
Statut : Célibataire
Occupation : Trafiquant, soi-disant promoteur immobilier
Localisation : A l'hôtel ou ailleurs lorsqu'il veut bien
Détails : 1m86, un port de tête d'empereur, un regard de chat, toujours bien sapé, accompagné d'un grand Noir qu'il appelle Rotschild.

Profil Académie Waverly
Mer 24 Oct - 20:27
Pussycat, son regard de métal largement adouci par l'orgasme, se laissa attirer par le slave qui refermait la main sur sa nuque et lui fourrait la langue dans la bouche. Il eut un léger rire, ses ongles pourtant portés courts griffant légèrement la peau de Slavenko en manière de provocation ultime, bref, tout à fait Legence quoi, qui avait la fâcheuse manie de ne pas savoir quand s'arrêter.


« T'as envie ?... » demanda-t-il de façon rhétorique, assez certain en fait de son effet ; toujours avec cette manie d'attiser le feu alors qu'il n'y avait certainement pas besoin.


C'était peut-être pour ça en fait, que dans le Bronx ses affaires avaient toutes foiré les unes après les autres. Ça n'était pas évident de trouver des gens aussi joueurs qu'à Vegas même dans cette belle partie du monde qu'était les USA. Il glissa les doigts dans les cheveux de Slavenko, tira pour l'amener à lui, un peu durement, lui filant un coup de hanche décidé.
avatar
Slavenko DrazavicSTAFF - Srpska tigar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 682
Statut : tente de sauver son mariage
Occupation : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Localisation : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Détails : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'amour de sa vie

Profil Académie Waverly
Mer 31 Oct - 19:53
Un rire m'échappe "Envie ? pourquoi tu crois que j'ai juste envie de partager la moitié de mon pieu pour me réchauffer ? j'ai pas besoin d'une bouillotte, j'ai besoin de baiser" Comme ça c'est clair. Je dégage mes cheveux de sa main d'un geste un peu brusque, je n'aime pas ce geste parce qu'il me fait penser à Nina et si vous voulez tout savoir j'ai besoin de penser à autre chose que Nina ! Mon bassin heurte sa hanche, et j'empoigne ses fesses avec un sourire carnassier. Je claque un baiser sur son épaule avant de claquer ma main sur son cul et de lui montrer la chambre. "t'sais si t'as faim j'peux commander une pizza juste en bas. J'voudrais pas que tu tombes de faim à cause de trop d'exercices Macke."

Mais contredisant ces paroles je me vautre sur le pieu, en mode étalé de tout mon long dans un geste d'invite à ce qu'il me rejoigne.

_________________
Sais-tu
Que là sous sa poitrine
Une rage sommeille
Que je ne soupçonnes pas?
 Prends garde, sous son sein la grenade
Clara Luciani
avatar
Legence EllroyPussycat
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 70
Statut : Célibataire
Occupation : Trafiquant, soi-disant promoteur immobilier
Localisation : A l'hôtel ou ailleurs lorsqu'il veut bien
Détails : 1m86, un port de tête d'empereur, un regard de chat, toujours bien sapé, accompagné d'un grand Noir qu'il appelle Rotschild.

Profil Académie Waverly
Jeu 1 Nov - 12:45
Legence se laissa brusquer avec un rire amusé, considéra l'idée de la pizza avec une moue, et sembla trouver le serbe allongé dans son lit bien plus intéressant.


« Non... C'est bon tu suffiras », plaisanta-t-il avant de grimper à son tour dans le lit, puis carrément sur son amant, à cheval, la main appuyée sur son pec. « Il faudra qu'on sorte ensemble un de ces quatre, tous les deux... »


L'idée avait l'air de germer sans malice, mais c'était mal connaître Pussycat. Il se pencha pour mordre dans le cou de Slavenko comme s'il s'agissait de marquer son territoire – alors que, bon, le slave ne lui avait jamais vraiment appartenu et ça faisait partie intégrante de son charme.


« J'ai vraiment besoin de cours pour comprendre votre foutue langue. Moi qui trouvais que t'avais un accent, en fait... ça va. »
avatar
Slavenko DrazavicSTAFF - Srpska tigar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 682
Statut : tente de sauver son mariage
Occupation : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Localisation : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Détails : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'amour de sa vie

Profil Académie Waverly
Ven 2 Nov - 17:45
"Un vegasien qui veut pas de pizza, je crois que Sarajevo aura tout vu après ça. " Pour cacher la sorte d'excitation qui m'a déjà saisi quand il me dit qu'il se contentera de moi pour ce soir, je me moque de lui et de la population clairement italienne qui peuple Las Vegas. Legence a des relations avec les De Rossi et moi j'en ai eu aussi là-bas avec une autre familia ! C'est fou l’implantation de la mafia italienne là-bas. Et donc des pizza, ça va de paire non ?

Je pose ma main sur sa nuque alors qu'il me mord le cou, grondant à la fois de plaisir et d'un air réprobateur, dans ce mélange toujours exaspérant et excitant que Legence me procure. je ne sais pas dire si j'adore ou déteste son attitude. Je crois que j'adore malgré moi parce qu'il y a une animalité qui se dégage de toutes nos étreintes, quelque chose de brut et d'instinctif qui me convient bien. "Moi j'ai un accent ?" je ris à nouveau avant de concéder "c'est vrai mais ici c’est toi qui a un accent. Plutôt sexy en plus Macka.  Alors qu'est-ce que je peux t'apprendre ? Jebi me. Tu peux me dire ça. Ça veut dire baise-moi. Qu'est-ce que tu veux apprendre  d'autre ? " J'aime le poids de son corps sur le mien et je souris volontiers, oubliant les emmerdes de ma vie dans ces échanges simples ancrés de plaisir.


_________________
Sais-tu
Que là sous sa poitrine
Une rage sommeille
Que je ne soupçonnes pas?
 Prends garde, sous son sein la grenade
Clara Luciani
avatar
Legence EllroyPussycat
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 70
Statut : Célibataire
Occupation : Trafiquant, soi-disant promoteur immobilier
Localisation : A l'hôtel ou ailleurs lorsqu'il veut bien
Détails : 1m86, un port de tête d'empereur, un regard de chat, toujours bien sapé, accompagné d'un grand Noir qu'il appelle Rotschild.

Profil Académie Waverly
Jeu 8 Nov - 17:38
Il laissa échapper un rire grave, chaud et excité :

« C'est clair, mais je dois dire que tu m'as manqué et que tu donnes pas beaucoup envie de s'éloigner... hmm ? »

Taquin, il laissa traîner le bout de ses doigts sur la peau sensible du slave, le provoquant un peu plus, pour voir à quel moment ses pauvres nerfs malmenés allaient lâcher. Leg adorait les jeux de patience tant que c'était pas à lui qu'on demandait cette vertu – en laquelle il croyait moyennement soit dit au passage.
Une étincelle joueuse crépita dans son regard :

« Jebi me. Je le dis correctement ? » »

Sa main se perdit entre les cuisses de Slavo, le saisissant dans une caresse ferme et appuyée.
avatar
Slavenko DrazavicSTAFF - Srpska tigar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 682
Statut : tente de sauver son mariage
Occupation : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Localisation : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Détails : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'amour de sa vie

Profil Académie Waverly
Dim 11 Nov - 18:20
"hummm c'est plutôt agréable à entendre. t'aurais pu venir plus tôt. Tu sais Sarajevo est plus sympa en été." Ce n'est pas vraiment un reproche. Moi non plus je ne l'ai pas contacté, je n'ai pas cherché à le voir, je n'ai pas donné de nouvelles. Après mon départ précipité de NY, j'ai coupé les ponts avec cette vie là. Le voir ça aurait été trahir un peu plus Nina. Je ne l'aurais pas assumé. Encore moins ici, en renouant avec ma famille, homophobe par nature. Quatorze mois que je refoule des désirs interdits, c'est long.

J'étouffe un grondement de contentement mâtiné de plaisir quand il m’empoigne fermement, je ne veux pas lui donner la satisfaction d'être trop expressif, même si je crois que c'est inutile de le cacher, j'ai l'air trop...enthousiaste entre ses mains ! "Non t'as vraiment un accent à chier, mais tu sais te faire comprendre c'est le principal !" Comme il est toujours à califourchon sur moi, j'empaume ses fesses de façon très explicite, je glisse mes doigts pour le préparer à le baiser puisqu'il veut et que j'en crève d'envie.

_________________
Sais-tu
Que là sous sa poitrine
Une rage sommeille
Que je ne soupçonnes pas?
 Prends garde, sous son sein la grenade
Clara Luciani
Contenu sponsorisé
Profil Académie Waverly