RemonterDescendre
 

Brooklyn Nina Nina - Slavina

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Nina Sykes
Nina SykesSTAFF
Messages : 1581
Date de naissance (rp) : 05/08/1992
Localisation (rp) : Un loft récemment acquis avec Slavenko
Emploi (rp) : Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Statut civil (rp) : Fiancée en reconstruction
Life :

Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
40/1000  (40/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Ven 21 Sep - 15:17
​​
La cuisine est bien le cadet de mes soucis, je ne pense pas à ça un seul instant. Je ne trouve même pas la force de sourire à son trait d'humeur douteux parce que le désir flambe déjà trop haut. Le désir et l'angoisse, dans un mélange détonnant, douloureux aussi. Une partie de moi est persuadée que je suis en train de faire la plus grosse erreur de ma vie. L'autre est simplement convaincue que je ne peux pas faire autrement. Il n'y a jamais eu que lui, il n'y en aura jamais d'autre. En quatorze mois ici je n'ai réussi qu'à faire semblant de mener ma vie mais je n'ai rien construit, jamais rien désiré comme je le veux, lui.

​J'avais d'autres choses à lui dire, c'est que j'ai préparé mon discours dans la chambre mais à présent que sa bouche dévore la mienne, je ne me souviens plus... Les mots se délitent dans le désir qui me ronge et j'abandonne l'idée de continuer à parler quand il m'appelle, me réclame de sa voix rauque. Je réponds d'un geignement plaintif et je me coule le long de son corps, mes doigts accrochant son caleçon que je fais glisser sur ses cuisses. Je ne prends pas vraiment la peine de le lui ôter. Déjà, mes lèvres sont sur lui, et je gémis de retrouver le goût de sa peau. J'agrippe ses hanches, le prends ​dans ma bouche en tirant son bassin vers moi dans un grondement rauque d'approbation.


_________________
Il faudrait réparer mais où trouver le courage, de refaire une santé à ce corps, cette cage. Il y a certains maux dont on ne guérit pas, qu'on guette sous la peau lorsqu'ils dorment là.
Slavenko Drazavic
Slavenko DrazavicSTAFF
Messages : 1782
Date de naissance (rp) : 12/04/1978
Localisation (rp) : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Emploi (rp) : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Statut civil (rp) : fiancé à son ex-femme
Life : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'unique amour de sa vie


Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
85/1000  (85/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Ven 21 Sep - 15:43
Très sincèrement je n'avais pas compris que la conversation n'était pas fini. Quand elle a dit oui, j'ai eu une telle joie, un tel coup de sang que j'ai un peu de mal, avec toute la bonne volonté du monde, à me concentrer sur autre chose que son corps contre le mien. Je gronde d'amour, de désir, maelstrom qui se déchaîne en moi sans que je lutte, me laissant emporter par le feu qui me ravage. Ma main se pose lourdement sur sa nuque, dans un geste ultra possessif, l'incitant à m'absorber encore. Je ne la laisse pas du tout faire, j'ai perdu l'habitude de m'en remettre à quelqu'un en toute confiance. Elle me retrouve comme au premier jour de notre rencontre, bien plus dominateur malgré ma requête. Tous mes gestes sont plus brusques, lourds d'une brutalité née de l'avidité. Même la façon dont je fouille ses cheveux a des accents de domination. La chaleur de sa bouche me durcit et fait flamber le désir plus fort mais après quelques minutes, je parviens à garder assez de lucidité pour l'arracher à moi avant de partir trop loin.

Je l'amène sur moi facilement, l'empale avec force en venant mordre a bouche dans un baiser grognement. Je soupire, marque des mouvements forts de bassin, mon corps cherchant le sien avec ce naturel qui les a toujours unis. La volupté fait jour au milieu de ce déchaînement et commence à adoucir mes mouvements comme pour prolonger l'étreinte. Je geins de plaisir, sans honte, contre sa bouche dont je cherche la langue. "encore, encore srce..."



_________________
Nina Sykes
Nina SykesSTAFF
Messages : 1581
Date de naissance (rp) : 05/08/1992
Localisation (rp) : Un loft récemment acquis avec Slavenko
Emploi (rp) : Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Statut civil (rp) : Fiancée en reconstruction
Life :

Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
40/1000  (40/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Ven 21 Sep - 15:50
​​
Il tend le bassin pour se planter plus loin dans ma bouche et je gronde de satisfaction en plantant mes doigts dan sa chair. Je le laisse mener la danse cette fois, parce que je suis trop fatiguée pour lutter contre lui... Parce que ça m'a manqué de m'en remettre à lui aussi. Je voudrais le faire jouir comme ça mais il ne m'en laisse pas l'opportunité. Déjà, il m'attire à lui, me ramène sur lui en me plantant sur sa queue et je pousse un feulement en rejetant la tête en arrière. Je mentirais en disant que la brutalité dont il fait preuve me gêne, au contraire elle m'a bien trop manqué.

Je plaque mes mains sur son torse quand il m'appelle, me redresse pour mieux m'empaler sur lui, mon bassin ondulant sans jamais réellement se décoller du sien. Des arcs électriques se propagent dans mes nerfs, me poussent à accélérer la cadence quand il cherche à la ralentir. J'ai trop besoin d'aller chercher le plaisir plus fort, plus loin, incapable de patience après tout ce temps qu'on a passé loin l'un de l'autre. Putain. Je couine en me laissant retomber sur lui une dernière fois, fauchée par la déferlante de sensations qui s'abat sur moi avec violence. Je m'effondre sur lui, remonte mes mains dans ses cheveux en gémissant. De désespoir, de plaisir, de bonheur, d'amour aussi. Ma bouche court sur son épaule, sur sa gorge contre laquelle je susurre : Slavo, Slavo...


_________________
Il faudrait réparer mais où trouver le courage, de refaire une santé à ce corps, cette cage. Il y a certains maux dont on ne guérit pas, qu'on guette sous la peau lorsqu'ils dorment là.
Slavenko Drazavic
Slavenko DrazavicSTAFF
Messages : 1782
Date de naissance (rp) : 12/04/1978
Localisation (rp) : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Emploi (rp) : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Statut civil (rp) : fiancé à son ex-femme
Life : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'unique amour de sa vie


Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
85/1000  (85/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Ven 21 Sep - 16:08
C'est une lutte, contre elle, contre moi, contre le plaisir qui grimpe avec fulgurance. C'est une lutte brutale, avide, un besoin de possession. Mes doigts son incrustés dans la chair pâle de ses hanches. Mon torse heurte ses seins sans douceur, ma bouche mord la sienne pour chercher son souffle. Et puis un flash blanc annihile ma conscience et la chaleur et la béatitude remplace la frustration et l'avidité. Je roule avec elle, les mains plaquées sur son corps languide, enroulé autour du mien. Je l'enlace, l'entoure, la tient fermement tandis qu'elle fourre ses mains dans mes cheveux trop longs. Je gronde de plaisir sous ses baisers, haletant d'un bonheur retrouvé auquel je ne pensais plus avoir droit.

Ma voix est rauque, éraillée quand je me risque à souffler "humm srce moje, ti si moj andjeo, i ja volim te srce..." Ces mots m'ont manqué, les lui dire, les lui ronronner. Je suis ébloui d'amour, le cœur sur le point de se barrer de ma poitrine je crois bien. Je laisse mes doigts courir sur sa peau de lait, c'est fou comme sa peau est blanche et parfaite, je m'en étonnerais toute ma vie. Ce ne sont que des soupirs et de doux chuchotements de ma part. Le tigre a rangé ses griffes cette nuit.


_________________
Nina Sykes
Nina SykesSTAFF
Messages : 1581
Date de naissance (rp) : 05/08/1992
Localisation (rp) : Un loft récemment acquis avec Slavenko
Emploi (rp) : Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Statut civil (rp) : Fiancée en reconstruction
Life :

Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
40/1000  (40/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Ven 21 Sep - 16:14
​​
Je suis apaisée, pour la première fois depuis qu'il est parti, je me sens sereine. Pourtant aller vivre à Sarajevo me fait peur, mais c'est moins effrayant que l'idée de me réveiller chaque matin seule dans mon lit. J'ai besoin de lui, viscéralement. J'essaie de me rassurer en songeant que rien n'est définitif, que si ça ne fonctionne pas je pourrais toujours rentrer à NY... En réalité je prie pour que ça marche cette fois. Je ne veux plus jamais le quitter, plus jamais vivre loin de sa peau, de ses bras, de son odeur dont je m'enivre. Il y a des mots que je n'ose plus dire, pourtant. Je n'ose pas dire que je suis à lui, encore moins qu'il est à moi, je n'ose pas lui dire non plus que je l'aime et pourtant Dieu sait que je l'aime toujours aussi fort qu'avant... Mais mes barrières ne sont pas encore tombées, celles que j'ai érigées pour tenter de me protéger, et il faudra sans doute du temps pour les abattre.

Alors puisque je ne sais pas m'exprimer avec des mots, je m'efforce de le faire avec des gestes, en faisant courir mes mains et ma bouche sur sa peau, en le serrant contre moi, en entortillant ses cheveux autour de mes doigts. Les yeux clos, je laisse mon rythme cardiaque s'apaiser jusqu'à ce qu'enfin le sommeil me trouve. Dans ses bras je dors, sans l'aide du moindre médicament, je dors profondément, sans cauchemars, d'un sommeil reposant puisque je le partage avec lui. Je reste blottie contre sa peau toute la nuit, le visage enfoui quelque part contre son torse et mes mains dans son dos.


_________________
Il faudrait réparer mais où trouver le courage, de refaire une santé à ce corps, cette cage. Il y a certains maux dont on ne guérit pas, qu'on guette sous la peau lorsqu'ils dorment là.
Slavenko Drazavic
Slavenko DrazavicSTAFF
Messages : 1782
Date de naissance (rp) : 12/04/1978
Localisation (rp) : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Emploi (rp) : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Statut civil (rp) : fiancé à son ex-femme
Life : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'unique amour de sa vie


Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
85/1000  (85/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Dim 23 Sep - 16:51
Je m'endors en la tenant contre moi, chose inimaginable et ma nuit n'a pas de rêve puisque je n'ai pas besoin de la rêver. J'ai encore l'angoisse qu'elle change d'avis avec la lumière du jour mais je la tiens en respect simplement en respirant l'odeur douce de nos effluves mêlées. Je dors profondément les quelques heures qui restent à la nuit. Quand j'ouvre les yeux le matin, réveillé par la lumière du jour, j'ai un sursaut de vigilance avant de reconnaître où je suis. Je me lève doucement pour aller aux toilettes et aller fumer une clope sur la terrasse après avoir enfilé un caleçon. Je regarde l'aube se lever sur NY. C'est beau mais parce que je sais que ce soir je rentre à Sarajevo avec Nina.

Je retourne dans le canapé lit rejoindre ma belle endormie. Je me colle à son dos, ma main venant caresser et chauffer sa peau qui frissonne contre la mienne rafraîchie du dehors. J'aime toucher son corps, l'éveiller par le désir qui pointe ne bout de son nez à ce plaisir presque solitaire de parcourir sa peau blanche. Je glisse, ma bouche contre ses fesses que je lèche, mordille avec un peu plus d'insistance. Je pousse gentiment Nina sur le ventre pour pouvoir écarter ses jambes et accéder à son sexe. C'est doux. Ma bouche et ma langue se promènent avec une douce volupté sans réelle insistance. Ce sont des attouchements dignes d'un rêve qui vous réveille en pleine nuit.Crescendo lent entre effleurements et sensations plus précises. Je me réapproprie son corps, le redécouvre en prenant le temps. Je mouille le bout de mes doigts de salive avant de les glisser entre les lèvres qui s'humidifient. Je trouve ça fascinant, délicieux, j'en soupire d'émerveillement et d'envie. Le nez entre ses cuisses, j'embrasse la chair de son sexe qui frissonne. Ma main se pose lourde de désir sur un globe crémeux que je malaxe fermement mais lentement. J'ai envie de l'éveiller au désir, de la faire jouir à notre rythme, mais pas trop vite pour la sentir, pour me rassasier d'elle, pour l'aimer le plus longtemps que je peux.


_________________
Nina Sykes
Nina SykesSTAFF
Messages : 1581
Date de naissance (rp) : 05/08/1992
Localisation (rp) : Un loft récemment acquis avec Slavenko
Emploi (rp) : Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Statut civil (rp) : Fiancée en reconstruction
Life :

Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
40/1000  (40/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Dim 23 Sep - 17:52
Je me suis tant habituée à dormir seule que je m'éveille dès qu'il sort du lit, ses mouvements me tirant du sommeil. Je fronce les sourcils, roule sur le flanc, un instant décontenancée avant que la réalité ne se rappelle à moi. Je suis trop bien dans les draps imprégnés de nos odeurs mêlées pour me soucier de ce que j'ai fait, de ce que j'ai promis de faire... Je ne veux pas y penser déjà, moi aussi j'ai peur de changer d'avis... Ou de ne pas changer d'avis !

Il suffit, de toute façon, qu'il revienne se couler contre moi pour que j'oublie mes doutes le temps de ses caresses. Je m'alanguis sous ses mains, me laisse manipuler comme une poupée de chiffon. Un soupir m'échappe alors que je roule sur le ventre, accrochant l'oreiller entre mes doigts pour mieux me laisser aller. Dieu que ça a pu me manquer. Lentement mon corps s'éveille au plaisir sous ses attouchements et je creuse le dos pour mieux presser ma chair contre sa bouche. Quand il prend possession de ma peau comme ça, je sais pourquoi je ne pouvais que lui céder. Non pas uniquement à cause du sexe, mais à cause de cette connexion qui perdure entre nous malgré la distance, malgré les mois passés loin l'un de l'autre. Mon corps n'a jamais oublié le sien, ma peau recherche toujours la sienne. Ma main glisse, tâtonne en arrière pour trouver ses doigts auxquels je m'accroche en susurrant : Viens, s'il te plaît viens... Il m'a trop manqué, trop longtemps pour que je n'aspire pas à plus.


_________________
Il faudrait réparer mais où trouver le courage, de refaire une santé à ce corps, cette cage. Il y a certains maux dont on ne guérit pas, qu'on guette sous la peau lorsqu'ils dorment là.
Slavenko Drazavic
Slavenko DrazavicSTAFF
Messages : 1782
Date de naissance (rp) : 12/04/1978
Localisation (rp) : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Emploi (rp) : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Statut civil (rp) : fiancé à son ex-femme
Life : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'unique amour de sa vie


Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
85/1000  (85/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Dim 23 Sep - 18:13
Je proteste d'un grondement de frustration à ne pas avoir le droit de la faire jouir comme ça. Je m'attarde un peu, ma langue la goûtant plus profondément, mes doigts s'enfonçant en écartant les chairs mouillées d'un va-et-vient plus loin, mais j'obéis quoiqu'il en soit puisqu'elle m'appelle. Je suis à sa disposition, le moindre de ses désirs est un ordre sous le désir de lui plaire qui me tenaille. Le poids de mon corps s'écrase sur le sien, la maintenant sous moi et une brusque envie me prend aux tripes, me durcissant la queue contre son joli cul offert.

J'écarte alors d'un geste sec sa jambe pour avoir plus d'amplitude. Je passe une main sous son ventre, et ainsi je la maintiens contre moi, fesses relevées pour placer mon sexe entre. Je la mouille de mes doigts avec sa cyprine, détend les muscles d'une pression de mon pouce avant de le remplacer ma queue. Le sang battant mes tempes, je force gentiment l'entrée plus intime et tabou. Dans le même temps, je la caresse plus doucement, pour réveiller le plaisir et annihiler la douleur de ma prise de possession.

Entre deux baisers mordillants son cou, je gronde toutes sortes de mots d'amour crus et excités "Nina, srce, t'es bonne. Tu sens comme tu me fais bander zlato ? Laisse moi te baiser mon amour, doucement, c'est bien... laisse-moi faire chérie. Jebote Nina, c'est bon..." Le serbe se mêle à l'anglais, pêle-mêle. Je suis au fond de ses entrailles et j'entame un va-et-viens bref et sec. Je m'écrase sur ses fesses pour aller plus loin, glisse et recule pour revenir plus profond dans un bruit mouillé et un claquement de nos chairs. L'excitation grimpe dangereusement vite, me poussant à des gestes plus marqués, plus rapides, plus profonds.


_________________
Nina Sykes
Nina SykesSTAFF
Messages : 1581
Date de naissance (rp) : 05/08/1992
Localisation (rp) : Un loft récemment acquis avec Slavenko
Emploi (rp) : Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Statut civil (rp) : Fiancée en reconstruction
Life :

Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
40/1000  (40/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Dim 23 Sep - 18:22
​​
Je suis parfaitement éveillée à présent, trempée sous les caresses bien trop précises, redoutables de sa bouche et de ses doigts, et je n'aspire plus qu'à le sentir en moi. J'ai besoin de la sensation de nos corps liés, soudés. Avant qu'il s'en aille, déjà, il n'y avait que dans ces moments-là que mes doutes, mes craintes s'envolaient complètement. C'est un répit qui m'est nécessaire, surtout si je veux trouver le courage de le suivre à Sarajevo.

​Après ses attouchements si voluptueux, aériens au point qu'il aurait pu s'agir d'un rêve érotique, je suis surprise par la soudaine brusquerie de ses gestes et je couine de le sentir écarter mes fesses. C'est étrangement quelque chose que je n'ai plus fait avec personne d'autre depuis son départ, sans doute parce qu'à mon sens ça requiert quand même une certaine confiance. Mes muscles se crispent sous l'appréhension mais ma peau, elle, se souvient du plaisir imminent et je me tends vers lui malgré tout, retenant mon souffle. Je n'ai pas lâché sa main et je m'y accroche soudain plus fort en me cambrant, un long feulement fusant de mes lèvres entrouvertes quand il prend possession de mon corps. La douleur qui se mêle au plaisir me ceint les reins et pourtant j'ai toujours réclamé cette brûlure qui me fait me sentir vivante, enfin.

Je mords l'oreiller pour retenir un cri quand il se plante au fond de mes entrailles, reprend brusquement mon souffle pour haleter : Encore, putain oui, encore. Mon bassin se met en mouvement, à l'unisson du sien, pour amplifier ses gestes. Je glisse une main sous mon ventre, la presse contre celle qui est toujours nichée entre mes cuisses pour l'inciter à pousser ses doigts plus loin, plus fort.


_________________
Il faudrait réparer mais où trouver le courage, de refaire une santé à ce corps, cette cage. Il y a certains maux dont on ne guérit pas, qu'on guette sous la peau lorsqu'ils dorment là.
Slavenko Drazavic
Slavenko DrazavicSTAFF
Messages : 1782
Date de naissance (rp) : 12/04/1978
Localisation (rp) : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Emploi (rp) : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Statut civil (rp) : fiancé à son ex-femme
Life : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'unique amour de sa vie


Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
85/1000  (85/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Dim 23 Sep - 18:43
Comme elle glisse sa main pour guider la mienne, je prends brusquement conscience de son plaisir et je me bride pour ne pas aller trop vite ce qui la laisserait frustrée. C'est que ces derniers mois, je n'ai pas vraiment prêté attention au plaisir de mes partenaires. Ou ils suivent, ou je m'en moque comme si ce n'était pas mon problème (plutôt le second cas avec les putes d'ailleurs qui sont - étaient - plus fréquentes que des aventures d'un soir). Nina c'est différent. J'adore et j'ai besoin de la sentir prendre son pied avec moi. C'est la seule dont je me soucie vraiment, avec qui je prends plaisir à donner autant que prendre. Depuis le premier soir.

Pour autant mes mouvements restent impérieux, je suis trop brûlant pour faire autrement. J'essaye simplement de me synchroniser à Nina, ce que mon corps sait faire tout seul, Dieu merci. Quand elle part, son sexe se contractant autour de mes doigts, j'ai un dernier coup de rein plus violent pour jouir avec elle en m'écrasant dans son corps avec fébrilité. Quelques mouvements plus doux achèvent de me vider en elle et je me retire assez vite pour la prendre dans mes bras, la tourner vers moi et chercher sa bouche dans un baiser passionné et reconnaissant. Je tremble encore de plaisir, ébloui et groggy, excessivement possessif dans ma façon de la tenir, de la toucher, de l'embrasser. J'aurais voulu qu'on baise dans son lit pour lui faire oublier les autres qui ont touché sa peau, qui ont mis leur odeur dans les draps, leurs bouches entre ses cuisses. Je gémis en caressant sa gorge et en prenant d'assaut ses lèvres "t'es à moi, t'es à moi Nina"... Je me moque de l'avoir laissée, maintenant, je la reprends et elle est toujours à moi, je ne ferais aucune concession sur le sujet.


_________________
Nina Sykes
Nina SykesSTAFF
Messages : 1581
Date de naissance (rp) : 05/08/1992
Localisation (rp) : Un loft récemment acquis avec Slavenko
Emploi (rp) : Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Statut civil (rp) : Fiancée en reconstruction
Life :

Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
40/1000  (40/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Dim 23 Sep - 18:55
​​
La vague qui me fauche m'arrache un long cri de jouissance, de plaisir brut comme je n'en ai plus connu depuis bien trop longtemps. Les murs de cet appartement n'ont certainement pas tremblé comme les nôtres quand nous vivions encore ensemble, dans le Bronx. Il glisse, inévitablement, hors de moi en m'attirant à lui, et son sperme vient maculer ma peau dans le mouvement. Comme son odeur sur moi m'avait manqué. Comme la marque de ses doigts incrustés dans ma chair me manque encore. Je plonge mes mains dans ses cheveux, l'embrasse avec fougue plus qu'avec douceur... Le fait que j'ai accepté de le suivre n'annihile pas ma colère, ma rancœur, il faudra du temps avec qu'elles disparaissent.

Il me déclare sienne et je prends son visage en coupe entre mes mains pour chercher gravement son regard, une lueur dangereuse brillant au fond du mien... Il va falloir que tu le prouves ça, Slavo... Je préviens en venant mordre sa bouche, suffisamment fort pour lui faire mal, pas assez pour qu'il saigne. Je tire doucement sur ses cheveux pour faire basculer sa tête légèrement en arrière tandis que je me redresse pour me voûter sur lui. De la pointe de la langue, je viens lécher la blessure que je viens de causer. Tu le sais, pas vrai ? Contrairement à lui je ne me fiche pas de ce qu'il s'est passé, il ne peut pas dire que je lui appartiens et m'abandonner plus d'une année durant avant de me reprendre comme s'il retrouvait, mélancolique, un vieux jouet. C'est trop facile, bien trop facile. S'il me veut à lui, comme avant, plus qu'avant, il va falloir qu'il le montre... Et qu'il prenne ce qu'il veut, comme il l'a toujours fait.


_________________
Il faudrait réparer mais où trouver le courage, de refaire une santé à ce corps, cette cage. Il y a certains maux dont on ne guérit pas, qu'on guette sous la peau lorsqu'ils dorment là.
Slavenko Drazavic
Slavenko DrazavicSTAFF
Messages : 1782
Date de naissance (rp) : 12/04/1978
Localisation (rp) : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Emploi (rp) : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Statut civil (rp) : fiancé à son ex-femme
Life : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'unique amour de sa vie


Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
85/1000  (85/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Dim 23 Sep - 19:14
Elle me mord et je gronde en protestation surprise. Je suis grave, sérieux, ça n'a étrangement rien d'un jeu même si elle pourrait pensé le contraire. Mon visage est buté sur le fait qu'elle soit à moi, je ne supporterais pas qu'il en soit autrement même si j'ai surement mérité le contraire. Je caresse sa gorge de ma main possessive, la défie du regard en acceptant pourtant de lui offrir mon cou dans un geste de concession malgré ma voix rauque de serbe borné "ti i moja." Peut-être que c'est mon entêtement qui m'a empêché de l'oublier. Une fois amoureux - elle est la seule que j'ai aimé et que j'aime toujours avec sa folle passion - je ne peux pas ne plus l'être, jamais, j'en suis intimement convaincu aujourd'hui.

Après un autre baiser, je souris moins gravement et glisse ma main dans ses cheveux. "Tu sais qu'on a un avion à prendre ce soir ? Tu viens pas vrai ? Est-ce que ça va aller pour t'organiser si vite ?" Je suis quand même inquiet, je l'avoue. Si je devais repartir sans elle pour la laisser se préparer, je devrais gérer mon angoisse et c'est toujours compliqué quand il s'agit de Nina. D'ailleurs même quand elle n'était pas là ! Au début que j'étais à Sarajevo, mon oncle a essayé de sondé une ou deux fois le terrain, je ne vous explique pas comme il a été reçu. C'est ma chasse gardée.

Je peine à m'écarter d'elle et à la laisser respirer. C'est collé contre elle que je demande. "tu as du café j'espère ? Je dois passer dans le Bronx aujourd'hui et après...l'avion est de nuit, on part à 22h"



_________________
Nina Sykes
Nina SykesSTAFF
Messages : 1581
Date de naissance (rp) : 05/08/1992
Localisation (rp) : Un loft récemment acquis avec Slavenko
Emploi (rp) : Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Statut civil (rp) : Fiancée en reconstruction
Life :

Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
40/1000  (40/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Dim 23 Sep - 19:23
​​
Il ne répond pas qu'il le sait, je m'y attendais, et répète les mêmes mots -ou presque- tel le slave borné qu'il a toujours été. Moi non plus je ne joue pas, ce n'est pas un petit défi amoureux pour qu'on se retrouve, loin de là. Il a cessé d'être à moi quand il est parti, et je ne peux pas lui appartenir sans que ce soit réciproque. Pas encore... Je finis par souffler tout bas contre son cou. Je le dis comme ça, peut-être pour lui donner l'impression que ce n'est qu'une question de temps, mais au fond je n'en suis pas sûre. Il ne s'agit pas de ça. Seulement j'ai peur qu'un non frontal ne m'attire sa colère et je ne suis pas certaine d'être en mesure de la supporter. Il n'imagine pas le nombre de choses qu'il va avoir à reconquérir, à commencer par ma confiance. Et je ne peux pas être à lui si je ne lui fais pas confiance. J'aimerais qu'il en soit autrement, mais je n'ai jamais voulu lui mentir.

​Je grimace à ses propos en dodelinant de la tête. Ce soir je suis pas sûre, ça va faire vraiment juste Slavo... Il faut que je fasse mes affaires, que je prenne au moins mes fringues... Pour le reste je crois que je vais tout laisser à NY pour le moment. Je referais un voyage dans quelques semaines pour récupérer ce qu'il reste si les choses se passent bien à Sarajevo. A mes yeux rien n'est acquis, il est possible que je reprenne l'avion dans une semaine en réalisant que non, ça ne fonctionne pas. Alors j'aime autant ne pas tout déménager dans l'immédiat. J'essaierais de voir si je peux gérer le reste depuis Sarajevo... J'appellerais Dimitri tout à l'heure et je te tiendrais au courant.​ Moi aussi, j'aimerais repartir directement avec lui. J'ai trop peur de changer d'avis, ou qu'il change d'avis...

J'embrasse un coin de peau au hasard et m'arrache à ses bras pour me lever, à poil. Bien-sûr que j'ai du café. C'est bien si tu dois sortir, ça me laissera le temps de faire mes valises. Je file d'abord aux toilettes, puis je passe rapidement dans la salle de bain avant de revenir dans la cuisine pour faire couler le café. En attendant je sors un bol et des céréales. Tu veux manger quelque chose ? C'est tellement étrange de l'avoir chez moi que j'essaie de rester occupée pour ne pas commencer à trop penser...


_________________
Il faudrait réparer mais où trouver le courage, de refaire une santé à ce corps, cette cage. Il y a certains maux dont on ne guérit pas, qu'on guette sous la peau lorsqu'ils dorment là.
Slavenko Drazavic
Slavenko DrazavicSTAFF
Messages : 1782
Date de naissance (rp) : 12/04/1978
Localisation (rp) : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Emploi (rp) : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Statut civil (rp) : fiancé à son ex-femme
Life : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'unique amour de sa vie


Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
85/1000  (85/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Dim 23 Sep - 19:45
Pas encore. Les mots sont blessants mais je le savais déjà alors j'encaisse. C'est plutôt normal qu'elle ait cette réaction, l'inverse aurait surprenant et finalement inquiétant. Je veux bien concéder un "pas encore mais bientôt srce." Parce que oui, je suis borné.

Je n'aime pas trop l'idée qu'elle reste ici sans moi pour préparer son retour à Sarajevo, mais une fois encore j'étais conscient du délai très court. Malheureusement je précise. "J'aurais pris plus tard comme vol mais j'ai un engagement demain soir. J'ai juste le temps de rentrer. Si ça va pas, ton billet est échangeable..." J'aimerais mieux que non, c'est clair. Et je n'aime déjà pas ce Dimitri qui va surement essayer de la dissuader de rechanger d'avis. Elle a surement du lui expliquer pourquoi ils ont du échanger leurs places. Mais ça n'a pas grande importance, j'ai l'habitude qu'on ne me juge pas en bien (pas de surprise !) et ça m'est égal. La seule personne dont la décision et le jugement sont importants c'est Nina.

Je m'extirpe du lit, à poil. Je n'ai toujours que très peu de pudeur et surement pas avec Nina ! Je m'approche de la cuisine en rôdant. Je souris d'un sourcil étincelant, parce qu'elle envisage vraiment de venir avec moi dès ce soir et de cela je lui suis reconnaissant. "Oui, j'veux bien manger un truc. Salé si possible. Tu veux que je descende à ta boulangerie chercher du pain et des croissants ?"


_________________
Nina Sykes
Nina SykesSTAFF
Messages : 1581
Date de naissance (rp) : 05/08/1992
Localisation (rp) : Un loft récemment acquis avec Slavenko
Emploi (rp) : Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Statut civil (rp) : Fiancée en reconstruction
Life :

Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
40/1000  (40/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Dim 23 Sep - 19:53
​​
J'essaie de ne pas trop penser à ses engagements, justement... C'était déjà compliqué, souvent, quand il bossait pour le Klan à New-York. Mais j'imagine que faire partie des Tigrovi à Sarajevo, c'est encore autre chose... J'ai peur que ça lui prenne un temps fou, qu'on ne fasse que se croiser sans jamais réellement se voir... J'ai peur que les missions soient encore plus dangereuses que celles qu'il faisait ici, aussi. Trop de choses ont changé dans sa vie, dans la mienne et il va nous falloir un moment pour reprendre nos marques... C'est assez effrayant quand on y pense parce qu'on a toujours eu du mal, tous les deux, à trouver un certain équilibre. J'espère seulement que ce sera plus simple cette fois, qu'il saura enfin ce qu'il veut.

Je regarderais ça. Je ne peux rien lui dire d'autre, malheureusement. Je ferais en sorte de partir ce soir, mais si j'ai besoin de plus de temps alors je le prendrais. Je me suis trop souvent précipitée en ce qui nous concerne et quand on voit où ça nous a menés, je doute que ce soit une bonne chose de recommencer. Non t'embête pas, j'ai ce qu'il faut ici. Je retourne dans la chambre chercher un tee-shirt et une culotte à enfiler pour ne pas rester à poil, et je m'emploie à lui préparer un petit-déjeuner salé. J'ai de quoi faire des œufs brouillés, et je fais griller du pain, ça fera l'affaire j'imagine. Je nous sers tout ça sur la table de la cuisine. Pensive, je me risque quand même à demander : Ils savent que tu es là ?


_________________
Il faudrait réparer mais où trouver le courage, de refaire une santé à ce corps, cette cage. Il y a certains maux dont on ne guérit pas, qu'on guette sous la peau lorsqu'ils dorment là.
Slavenko Drazavic
Slavenko DrazavicSTAFF
Messages : 1782
Date de naissance (rp) : 12/04/1978
Localisation (rp) : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Emploi (rp) : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Statut civil (rp) : fiancé à son ex-femme
Life : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'unique amour de sa vie


Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
85/1000  (85/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Dim 23 Sep - 20:29
Je hoche la tête, je ne peux guère espérer mieux que ça, qu'elle essaye de pouvoir repartir avec moi, je ne suis que trop conscient de la justesse des délais et des obligations qu'on peut avoir. Moi-même j'ai des obligations. Je m'assieds à la table du petit déjeuner pour m'emparer d'une tasse de café. La question me surprend, je n'ai pas l'habitude de parler des Tigrovi et de mes relations avec eux, ou de mes mission, ou encore de ma famille. Je réalise que ça va devoir changer, au moins avec Nina. J'ai dit que j'étais plein de bonne volonté et conscient des efforts à faire. "Bien sur, mon père sait où je suis." Je m'assombris parce qu'elle ne s'est déjà pas privée de se foutre de ma gueule l'autre jour à propos de ma relation avec mon commandant de père. "Je lui ai dit que tu insistais pour les papiers du divorce et qu'il fallait que je te vois. Et que j'en profiterais pour aller voir Goran."

Je hausse les épaules d'un air détaché et après une gorgée de café je reprends. "J'lui expliquerais qu'on a décidé de se redonner une chance à Sarajevo. Il ne sait pas que tu étais là-bas, j'ai pas jugé bon de lui dire." je pensais qu'elle repartirait, je pensais que je la laisserais repartir, je pensais que c'était sans espoir avant de réaliser que ça ne tenait qu'à moi d'essayer quand même et qu'à elle d'accepter de me laisser une chance. "Tu as dit hier que tu voulais qu'on trouve un autre appart'. Mais en attendant ? Tu viens quand même habiter chez moi ?" Elle peut aussi décider de retourner à l'hôtel, ce qui me ferait chier j'avoue, mais je comprends que mon appart soit pas le plus glamour au monde. Surtout quand je regarde le sien aujourd'hui. Visiblement son standing a monté d'un cran, tandis que le mien a nettement baissé. C'est que jusqu'ici, je m'en foutais d'avoir de la thune ou d'un endroit cosy...Je crois qu'il va falloir revoir mon mode de vie si je veux que ça plaise à Nina !



_________________
Nina Sykes
Nina SykesSTAFF
Messages : 1581
Date de naissance (rp) : 05/08/1992
Localisation (rp) : Un loft récemment acquis avec Slavenko
Emploi (rp) : Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Statut civil (rp) : Fiancée en reconstruction
Life :

Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
40/1000  (40/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Dim 23 Sep - 20:48
Le fait qu'il se soit visiblement grandement rapproché de son père -et j'imagine de son oncle- ne m'enchante pas des masses. S'ils se contentaient de bien s'entendre ce serait une chose, mais là je ne suis pas sûre que ce soit le cas. Déjà, la hiérarchie veut que Slavenko leur obéisse. Et malheureusement j'ai pu réaliser par le passé que ce n'était pas forcément valable uniquement dans la sphère professionnelle. Je sais très bien qu'ils désapprouvaient notre relation, et je suis certaine qu'ils la désapprouveront encore aujourd'hui. J'ai peur de l'influence qu'ils ont sur la vie de Slavenko, et donc de celle qu'ils auront sur la notre, sur notre mariage. C'est en partie à cause de ça que je ne suis vraiment pas sûre que les choses fonctionnent entre nous... A cause de ça que je ne déménage pas d'office toutes mes affaires.

Je me contente de hocher pensivement la tête, sans oser encore déclencher un débat dont je sais d'avance qu'il sera stérile. Je tripote mes céréales du bout de la cuillère, songeant qu'on devrait peut-être attendre avant d'en parler aux Tigrovi parce que j'ai peur qu'ils nous mettent des battons dans les roues. D'un autre côté, s'ils doivent le faire j'aime autant qu'ils le fassent tout de suite, au moins je serais fixée. Je ne me battrais pas cette fois, je sais dans quel camp Slavenko se trouve à présent... Je crois que ça restera à jamais douloureux. A sa question je hausse les épaules. J'imagine, oui... Non ? J'arque un sourcil, lève les yeux vers lui. Quel intérêt de venir si c'est pour retourner à l'hôtel...?


_________________
Il faudrait réparer mais où trouver le courage, de refaire une santé à ce corps, cette cage. Il y a certains maux dont on ne guérit pas, qu'on guette sous la peau lorsqu'ils dorment là.
Slavenko Drazavic
Slavenko DrazavicSTAFF
Messages : 1782
Date de naissance (rp) : 12/04/1978
Localisation (rp) : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Emploi (rp) : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Statut civil (rp) : fiancé à son ex-femme
Life : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'unique amour de sa vie


Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
85/1000  (85/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Dim 23 Sep - 21:22
Je la trouve drôlement pensive dans ses questions et à mes réponses aussi qui ne suscitent pas de réactions marquées. Je l'interroge silencieusement, cherchant à percer ses pensées sans grand succès. Nina m'est complètement imperméable. J'espère juste avoir "bien" répondu, comme si je passais un test. Je vais passer un moment à devoir réussir des tests si vous voulez mon avis ! C'est stressant mais c'est une épreuve obligatoire.

"Quoi ? Non, je préfère qu'on vive ensemble srce ! Mais j'ai pas envie de t'imposer mon appartement. J'ai bien compris qu'il était pas terrible. Si tu préfères l'hôtel, on s'arrangera, je peux te rejoindre là-bas par exemple, je sais pas... Je ne sais pas comment tu voyais ça ? Je veux dire, le temps qu'on trouve un appart' à nous qui te convienne." Oui lui convienne, parce que moi globalement mes critères sont tellement peu exigeants que ce n'est pas un souci. Mais ma femme est une petite créature exigeante. Je lui souris avant de m'attaquer à mes œufs brouillés avec appétit. Parce ce que je suis heureux, on parle de rentrer vivre ensemble à Sarajevo. Peu importe les obstacles et les modalités.


_________________
Nina Sykes
Nina SykesSTAFF
Messages : 1581
Date de naissance (rp) : 05/08/1992
Localisation (rp) : Un loft récemment acquis avec Slavenko
Emploi (rp) : Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Statut civil (rp) : Fiancée en reconstruction
Life :

Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
40/1000  (40/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Dim 23 Sep - 22:08
J'ai beau tenter de rester impassible, feindre l'indifférence, je m'apprête à abandonner tout ce que je me suis efforcée de construire cette dernière année pour le suivre... Je crois que ça trahit très bien le fait que je suis loin d'être indifférente. Je suis surtout triste, en réalité, bien plus qu'enthousiaste à l'idée de nous donner une nouvelle chance. Parce qu'aujourd'hui j'ai le sentiment de devoir me protéger de lui, de devoir ériger des barrières entre nous si je veux une chance de sortir vivante de cette histoire. Et ça me tue, parce que j'aurais voulu ne jamais rien lui cacher, parce que j'avais confiance en lui, parce que ses bras ont toujours été le seul refuge dans lequel je pouvais m'autoriser à montrer vulnérable. Je ne dissimule pas bien mon soulagement d'ailleurs quand il m'assure qu'il veut qu'on vive ensemble. Moi je ne suis sûre de rien, je ne sais pas ce qu'il veut réellement, je ne sais pas s'il ne va pas changer d'avis, s'il ne veut pas juste quelqu'un pour réchauffer ses draps...

Je me fiche de l'endroit en attendant, je veux juste... Je hausse les épaules comme si c'était rien, détourne le regard. J'veux juste être avec toi. C'est quand même douloureux de craindre que la moindre déclaration, la moindre marque d'affection ne finisse par être retournée contre moi. Une partie de moi s'attend sincèrement à ce qu'il finisse par éclater de rire en s'étonnant que j'ai pu être suffisamment naïve pour me faire avoir deux fois. Je guette la moindre parole, le moindre geste avec appréhension, retenant mon souffle tout en essayant d'avoir l'air sereine. C'est épuisant ! Ça m'est égal de rester dans ton appartement... Enfin si c'est ok pour toi. S'il veut de moi là-bas.

Je reporte mon attention sur mes céréales, décidée à les finir parce que mon appétit fait partie de ma couverture, vous voyez ? On termine de déjeuner et je me lève pour débarrasser, un peu gauche parce que je ne m'autorise pas encore les mêmes gestes qu'autrefois. Je n'ose pas l'effleurer, lui dérober un baiser, lui lancer une oeillade pleine de sous-entendus... Je me contente d'évoluer là, tout prés. Quand est-ce que tu dois bouger dans le Bronx ?


_________________
Il faudrait réparer mais où trouver le courage, de refaire une santé à ce corps, cette cage. Il y a certains maux dont on ne guérit pas, qu'on guette sous la peau lorsqu'ils dorment là.
Slavenko Drazavic
Slavenko DrazavicSTAFF
Messages : 1782
Date de naissance (rp) : 12/04/1978
Localisation (rp) : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Emploi (rp) : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Statut civil (rp) : fiancé à son ex-femme
Life : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'unique amour de sa vie


Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
85/1000  (85/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Lun 24 Sep - 9:45
Je lui adresse un sourire ravi quand elle dit qu'elle veut juste être avec moi. Moi aussi c'est ce que je veux, qu'on renoue, qu'on soit ensemble, comme mari et femme. Mon alliance est toujours à mon doigt et je crois que dans mon esprit même si je suis parti, je n'ai pas rompu ce lien, jamais. C'est assez compliqué et confus sans doute à expliquer, irrationnel, mais je ne me suis jamais donné à quelqu'un d'autre qu'elle et...aux Tigrovi ! "Alors on reste dans mon appart' le temps de trouver autre chose." C'est assez pratique parce que c'est près du travail, et que pour Nina ce ne sera qu'à dix-quinze minutes de son hôtel. "J'te laisserais ma caisse pour que tu puisses aller à l'hôtel voir tes filles."


Je réfléchis rapidement, calculant les heures en même temps que je termine mon café. Je sens que tout ça va être juste, mais je n'ai pas le choix des horaires. Tout est calé pour que je puisse être rentré à temps. La visite du ministre de Russie m'oblige à revenir vite. "Je vais déjeuner avec Goran à midi et je passe l'aprèm là-bas si ça te va. On se donne rendez-vous plus tard ? Dis-moi où et à quelle heure. On doit simplement être à l'Aéroport à 18h-19h pour l'enregistrement. Humm je me rends compte que c'est juste, je suis désolé. Peut-être que... on peut se donner rendez-vous ici vers dix-sept heures et partir directement à l'aéroport, j'ai une voiture de loc' ? " Je sais que je fais le forcing pour qu'elle vienne avec moi dès ce soir mais je crains de la laisser ici et qu'elle ne change ensuite d'avis une fois que je serais retourner à Sarajevo. Peut-être que c'est justement pour ça que je ne devrais pas faire ce forcing ! Mais je n'ai jamais su être raisonnable, n'est-ce pas ?




_________________
Nina Sykes
Nina SykesSTAFF
Messages : 1581
Date de naissance (rp) : 05/08/1992
Localisation (rp) : Un loft récemment acquis avec Slavenko
Emploi (rp) : Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Statut civil (rp) : Fiancée en reconstruction
Life :

Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
40/1000  (40/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Lun 24 Sep - 9:59
J'acquiesce à sa proposition qui me paraît tout de même plus simple que de devoir prendre un taxi chaque fois que j'aurais besoin d'aller voir les filles. J'espère seulement que je n'aurais pas trop de mal à me déplacer -et à me repérer- dans Sarajevo parce que je ne connais pas du tout cette ville. Je demande quand même, un peu anxieuse à cette idée : Est-ce que ça te va, vraiment, de déménager ? Je sais bien que c'est pour moi qu'il le fait, je ne suis plus naïve à ce point, mais je ne veux pas que ce soit une contrainte pour lui malgré tout... Je ne veux pas de quelque chose qu'il pourrait me reprocher par la suite, disons. Dans l'idéal bien-sûr j'aurais voulu qu'il en ai envie autant que moi, qu'on choisisse quelque chose ensemble, qu'on s'investisse... Mais je sais déjà que ça lui est égal, comme ça a toujours été le cas, et que je pourrais aussi bien faire les visites toute seule sans que ça lui importe. Je flippe à l'idée de partir pour ne rien construire, mais je dois être capable de lui laisser le bénéfice du doute sinon on est foutus d'avance.

Je grimace, dix-sept heures ça fait super juste... On se donne rendez-vous ici à 17h quoiqu'il arrive... Et on verra si je peux prendre l'avion ce soir. Dans tous les cas, il faudra au moins qu'on se dise au revoir. Je soupire, tends maladroitement la main pour caresser son bras du bout des doigts. J'aurais voulu profiter de toi ce matin si tu dois pas partir avant midi mais je crois que je devrais commencer à m'organiser si je veux une chance de décoller ce soir...


_________________
Il faudrait réparer mais où trouver le courage, de refaire une santé à ce corps, cette cage. Il y a certains maux dont on ne guérit pas, qu'on guette sous la peau lorsqu'ils dorment là.
Slavenko Drazavic
Slavenko DrazavicSTAFF
Messages : 1782
Date de naissance (rp) : 12/04/1978
Localisation (rp) : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Emploi (rp) : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Statut civil (rp) : fiancé à son ex-femme
Life : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'unique amour de sa vie


Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
85/1000  (85/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Lun 24 Sep - 10:22
"Ça ne me dérange pas de déménager, ça m'empêchera pas de pouvoir manger des pizza tu sais ! Le resto est à deux rues du Pussynight !" Je plaisante, le regard posé sur Nina et la couvant des yeux. "En plus je comprends, c'est petit et pas très confortable, en plus un meublé..." Je souris avec un geste autour de moi. "Ton appart' est mieux, il te faut au moins la même chose à Sarajevo" J'ai compris aussi qu'elle ne lâcherait pas tout de suite son appartement ici, je ne suis pas stupide. C'est compréhensible. "Mais je mets une option sur une douche. Baignoire et douche si tu veux, mais une douche quand même. J'ai eu peur de ravager ta salle de bain hier, c'est pas hyper pratique tu sais, srce." Le reste, elle a raison, m'est complètement égal.

Je hoche gravement la tête, conscient des difficultés pour ce soir. "Ok, rendez-vous à dix-sept heures et on avisera." Sa main me fait frémir autant que ses paroles. Je la caresse du regard, un soupir se bloquant dans ma poitrine. "Moi aussi srce, j'aurais bien passé un peu plus de temps avec toi, là, maintenant mais je préfèrerais encore plus que tu puisses venir avec moi ce soir..." Je me lève pour venir l'enlacer en me courbant sur elle, ramenant son visage vers mon torse. "Nina, ça va bien se passer." Je cherche sans nul doute à me rassurer moi même alors que je me penche pour l'embrasser dans un soupir avide. C'est fou comme elle me fait vibrer, comme je la désire, comme j'ai envie de m'attacher à elle une nouvelle fois au risque de foutre en l'air le petit équilibre que j'avais trouvé. Il a suffit que je la revois pour que je me rendre compte combien cet équilibre était fallacieux, pauvre et inutile si elle n'était pas là pour me faire vibrer de passion, pour combler ce gouffre en moi. Elle seule y parvient, à me faire sentir complet à condition que ça ne m'éloigne pas de ma nature profonde de Tigrovi. Quel étrange combinaison à l'équilibre presque impossible.

Je cherche son regard, prends son visage en coupe entre mes mains et bécote sa bouche tendrement à plusieurs reprises. Je caresse son cou et sa mâchoire et je soupire dans un regret. "J'ai envie de toi. Ti si lepa" Comme je suis nu, il est assez évident qu'il ne faudrait pas grand chose pour m'éveiller au désir et ma raison oscille entre la laisser et faire une petite pause. Ma main glisse à un sein que je pétris par dessus le débardeur. Dix minutes ne peuvent pas vraiment nuire à notre timing serré, si ?

_________________
Nina Sykes
Nina SykesSTAFF
Messages : 1581
Date de naissance (rp) : 05/08/1992
Localisation (rp) : Un loft récemment acquis avec Slavenko
Emploi (rp) : Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Statut civil (rp) : Fiancée en reconstruction
Life :

Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
40/1000  (40/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Lun 24 Sep - 10:36
​​
Je secoue la tête dans un sourire. Moi aussi j'aime les pizzas, t'en fais pas. Je sais bien qu'il passe -et passera encore- le plus clair de son temps là-bas, ça fait partie des choses que j'ai implicitement acceptées lorsque j'ai dit oui. Forcément, ça m'effraie pour tout un tas de raisons, non seulement l'influence des Tigrovi sur notre vie mais aussi du coup toutes les putes qui bossent là-bas et avec lesquelles il a sans doute couché plus d'une fois. Je n'ai jamais très bien su gérer la jalousie mais avec la vie qu'il mène aujourd'hui je crois que ça va être encore plus compliqué. Je secoue la tête dans un sourire mutin. Non non, pas la même chose. Ici c'était pour moi toute seule, là-bas ce sera pour nous deux, il me faut mieux qu'ici. D'une part parce qu'on y sera ensemble... Ensuite parce que merde, si je quitte tout ce que j'ai, tout ce que j'aime, pour aller m'enterrer dans un pays dont je ne parle même pas la langue, autant que l'endroit où je rentre le soir me plaise vraiment. Il vaudrait mieux pour lui que je me sente bien dans cet appartement s'il ne veut pas que je pète les plombs.

Je grimace. Non je sais, moi non plus j'trouve pas ça pratique mais l'appart' me plaisait vraiment alors... Mais oui, va pour une douche. T'as d'autres critères ? Je tente de papillonner des cils dans un sourire sans être sûre que ça marche ! Au moins un autre critère... S'il te plaît ? Pour me donner l'impression, rien qu'un peu, de ne pas faire ça toute seule. Il y a un autre critère que je ne compte pas vraiment parce que je l'ai pris en compte d'office, c'est la distance depuis son QG. Je me doute bien qu'il est hors de question qu'on se retrouve à une heure de bagnole du Pussynight, mais ça, ça tombe sous le sens.

Je pivote sur ma chaise quand il vient vers moi pour me prendre dans ses bras. Je rate une inspiration, mon cœur fait une brusque embardée alors que je me blottis contre lui. Je ne sais plus quels sont les gestes auxquels j'ai droit, ni ceux que je peux avoir pour lui. Je soupire contre ses lèvres. Je l'espère... Je n'en suis pas convaincue, vraiment pas, et j'ai un peu l'impression d'être en train de faire la plus grosse erreur de ma vie... Pourtant je la fais quand même. Parce que c'est Lui. Je passe mes mains dans son dos, me penche pour embrasser son ventre en soupirant de désir. Je veux noyer l'angoisse dans le plaisir. Moi aussi...


_________________
Il faudrait réparer mais où trouver le courage, de refaire une santé à ce corps, cette cage. Il y a certains maux dont on ne guérit pas, qu'on guette sous la peau lorsqu'ils dorment là.
Slavenko Drazavic
Slavenko DrazavicSTAFF
Messages : 1782
Date de naissance (rp) : 12/04/1978
Localisation (rp) : Le plus sur moyen de le trouver c'est d'aller au Pussynight.
Emploi (rp) : Tigrovi à temps complet. Ce qui implique de se salir les mains.
Statut civil (rp) : fiancé à son ex-femme
Life : 1m91 | Tigrovi notoire | Serbe de Bosnie et fier de l'être | Caractériel et lunatique| Polyglotte | Pratique l'ironie, l'auto-dérision et le sarcasme.

L'unique amour de sa vie


Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
85/1000  (85/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Lun 24 Sep - 11:25
Je ne pense pas à la distance avec le QG, Sarajevo ce n'est pas New-York, et si je dois faire un peu de route pour trouver quelque chose qui plaise à Nina, ça ne me dérange pas vraiment. C'est juste dommage de perdre du temps sur la route, mais je suis aussi souvent en mission en ville ou parfois même à Pâle ou pire encore à Banja Luka! Je ne comprends d'ailleurs pas bien ses protestations concernant l'appartement vu que je trouve le sien très bien, je ne sais pas ce qu'il faut pour que ce soit "mieux". Enfin, les loyers ne sont pas les même à Sarajevo, il ne sera pas compliqué de mettre la barre un peu plus haut. Je cille, un peu déstabilisé par son insistance à me faire trouver un autre critère de ce que je voudrais. Je sens le test qu'il faut réussir ! Je regarde autour de moi, et j'ajoute avec hésitation "peut-être une cuisine américaine ? Je trouve ça plus pratique, mais c'est pas obligatoire..." Je peux aussi me contenter d'une cuisine normale ! L'envie d'une clope me sauve et j'ajoute avec un léger rire soulagé "oh, et un balcon ou une terrasse ou une cour pour fumer, sinon tu vas passer ta vie à m'engueuler que j'empeste l'appart' !" J'ai donné deux critères en plus, si ça c'est pas beau !

Sa bouche sur mon ventre m'arrache un léger grognement d'approbation alors que la main sui encadre encore son visage glisse dans ses cheveux pour caresser son crâne et l'encourager à continuer. Je crois que les images qui me viennent en tête sont extrêmement explicites alors que je suis debout, avec sa bouche si proche de me procurer des délices. Je passe ma main libre dans l'encolure de son débardeur pour venir reprendre son sein nu dans ma paume, peau contre peau, chaleur contre chaleur. Je suis vouté sur elle pour l'observer par au-dessus, sa bouche mordillant mon ventre, ce qui m'érige naturellement vers elle dans le désir qui me ceint les reins. Je ne demande rien pour l'instant, jouant avec le désir et curieux de savoir ce qu'elle va faire, ce qui m'excite encore plus parce que j'ai réellement l'impression de la réapprendre, de ne pas deviner ses réactions, c'est étrange comme sensation.





_________________
Nina Sykes
Nina SykesSTAFF
Messages : 1581
Date de naissance (rp) : 05/08/1992
Localisation (rp) : Un loft récemment acquis avec Slavenko
Emploi (rp) : Propriétaire d'une agence d'escorts / cambrioleuse à ses heures perdues
Statut civil (rp) : Fiancée en reconstruction
Life :

Feuille de personnage
Réputation:
3/10  (3/10)
Influence:
40/1000  (40/1000)
Objets:
Profil Académie Waverly
Lun 24 Sep - 11:34
​​
Mon regard s'illumine, mon visage entier s'éclaire en réalité quand il se prête au jeu de donner non pas un mais deux critères supplémentaires. Oh, je ne suis pas dupe, je sais très bien qu'il fait ça uniquement pour me faire plaisir, mais ça fonctionne. C'est une façon comme une autre de s'impliquer, de prendre part à ce choix et ça me convient. Même s'il énonce les critères seulement pour me plaire, c'est lui qui y a pensé, ça signifie que même s'ils ne sont au fond pas rédhibitoires à ses yeux, ce sont deux choses qu'il aime... Et peut-être même qu'avec le temps il finira par les apprécier vraiment. Je souris en acquiesçant. D'accord, une cuisine américaine et un balcon, je nous trouverais ça. Je renonce d'office à l'idée d'un jardin, je crois que ce serait bien trop cher, mais un balcon ou une terrasse fera amplement l'affaire. Je précise quand même dans une légère grimace : Je fume beaucoup plus souvent qu'avant. Mais j'ai pris l'habitude de toujours fumer sur le balcon, je ne supporte toujours pas que l'appartement empeste la clope.

J'oublie quelques instants l'appartement au profit d'autres pensées bien plus plaisantes. Un soupir d'approbation m'échappe quand il glisse sa main dans mes cheveux, m'enjoignant à poursuivre. Je lèche doucement son ventre, mordille la chair tendre avant de quitter ma chaise pour me laisser tomber à genoux devant lui. Il m'est plus pratique de lever la tête que de devoir me voûter complètement sur lui, et j'ai toujours eu un faible pour les situations qui le place d'office en position de force... Ça n'a pas changé. Je prends le temps de retirer mon débardeur avant de revenir vers lui, mes mains glissant sur ses fesses auxquelles je m'accroche pour ramener son bassin vers moi. Le regard que je lève sur lui est déjà bien plus sombre, tourmenté par ces désirs auxquels je peine pourtant à lâcher la bride. Je me penche sur lui, lape sa queue qui se tend vers moi sans la prendre dans ma bouche encore... Non, j'ai trop besoin qu'il me réclame.


_________________
Il faudrait réparer mais où trouver le courage, de refaire une santé à ce corps, cette cage. Il y a certains maux dont on ne guérit pas, qu'on guette sous la peau lorsqu'ils dorment là.
Contenu sponsorisé
Profil Académie Waverly
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant